top of page
Ancre 1

Économie : La nécessité d'un nouveau plan directeur pour Sihanoukville

Plusieurs officiels et experts viennent d'apporter leur soutien total au plan directeur visant à transformer la province côtière de Preah Sihanouk en une zone économique spéciale (ZES) modèle et polyvalente.

Le centre-ville de la capitale provinciale aujourd'hui
Le centre-ville de la capitale provinciale aujourd'hui

Ces remarques interviennent après qu'une nouvelle étude eut révélé que les avantages de ce plan l'emportaient sur les inconvénients en termes d'impact du développement urbain et des changements socio-économiques de Sihanoukville.

Ce consensus a été mis en avant lors d'un débat en ligne hier sur le thème « Développement urbain de Sihanoukville, changements socio-économiques et transformation à l'ère du Covid-19 », au cours duquel le Center for Khmer Studies (CKS) a présenté sa plus récente étude sur le sujet.

Construction en cours dans la capitale de Preah Sihanouk
Construction en cours dans la capitale de Preah Sihanouk

Thuon Try, chercheur principal au CKS qui participait à l'événement, a déclaré à nos partenaires du Post que, parmi la population générale interrogée pour l'étude, « la plupart ont exprimé leur soutien au plan directeur ».

Il a souligné que l'étude visait à recueillir les points de vue, les opinions et l'expérience de la population locale concernant le développement de Sihanoukville.

Et bien qu'elle ait reçu beaucoup de commentaires positifs, il apparaissait aussi quelques points négatifs sur lesquels l'équipe de recherche du CKS a alerté les autorités.

Construction en cours dans la capitale de Preah Sihanouk

Les participants du débat ont soulevé des problèmes d'ordre général liés au développement du capital humain et ont fait part de leurs préoccupations quant aux relations moins chaleureuses entre les autorités et la population locale, suggérant une plus grande coopération avec la société civile, les partenaires du développement et le secteur privé.

M. Try a affirmé que son équipe soutenait le plan directeur, mais a ajouté que son succès dépendait également des relations politiques entre les deux pays (le Cambodge et la Chine ), car si ces relations ne sont pas bonnes, le plan directeur ne pourra pas avancer.

Le centre-ville de la capitale provinciale

Le gouverneur adjoint de la province de Preah Sihanouk, Long Dimanche, a déclaré que si tous les développements ont leurs avantages et leurs inconvénients, les autorités faisaient leur possible pour minimiser les impacts négatifs et garantir de nombreux avantages pour le public.

Il a souligné que les autorités provinciales n'avaient jamais négligé les recommandations des partenaires ou de la société civile, ou de toute organisation nationale ou internationale, et se réservaient le droit de décider lesquelles d'entre elles doivent être suivies.

« En général, nous avons vu pas mal de ces impacts négatifs jusqu'à présent, et nous les avons traités. Ce rapport du CKS est un miroir qui reflète tout cela, mais cela ne signifie pas que nous acceptons tout, car cette enquête, bien que menée de manière scientifique, ne reflète pas nécessairement le vécu de chaque citoyen », a déclaré M. Dimanche.

En octobre dernier, le ministère de l'économie et des finances a attribué un contrat de conseil en matière de plan directeur à l’Urban Planning Design Institute of Shenzhen (UPDIS) pour le développement et la transformation de Preah Sihanouk en une ZES polyvalente modèle, prochaine plate-forme logistique et touristique et centre d'innovation d'Asie du Sud-Est.

Le plan directeur servira également de feuille de route pour transformer la capitale provinciale de Sihanoukville en une « seconde ville de Shenzhen », conformément à la mise en œuvre de la politique de développement industriel 2015-2025.

Prévu pour durer environ 18 mois, le développement sera divisé en quatre phases principales :

  1. Collecte de données et étude du site

  2. évaluation et proposition

  3. préparation du plan directeur

  4. phase 4 : achèvement du projet de plan directeur

Contrat

Le contrat avait été virtuellement signé le 18 octobre 2021 par le secrétaire d’État au ministère Phan Phalla et le président de l’Urban Planning Design Institute of Shenzhen (UPDIS), Xiao Sima, et présidé par le ministre des Finances S.E. Aun Pornmoniroth, qui est également président du comité interministériel chargé de superviser la transformation de la province.

Lors de la cérémonie, M. Xiao d’UPDIS avait déclaré que l’institut partagerait avec le gouvernement ses 31 années d’expérience en matière de développement, de planification et de construction de la zone économique spéciale de Shenzhen.

L’UPDIS utilisera également pleinement les ressources disponibles, experts et soutien technique des partenaires, afin de constituer une équipe internationale complète, multidisciplinaire, collaborative et ouverte d’esprit, avait-il ajouté.

Selon M. Xiao :

« Nous sommes convaincus qu’avec le soutien du gouvernement royal du Cambodge et des partenaires impliqués dans le projet, nous serons en mesure d’achever le plan directeur avec succès, contribuant ainsi au développement de Sihanoukville en tant que centre économique national et ville intelligente durable et vivable »

Selon le ministre des Finances S.E. Aun Pornmoniroth, le plan directeur s’inscrit dans le cadre des perspectives stratégiques à moyen et long terme du gouvernement visant à promouvoir un développement durable et inclusif.

Sihanoukville, prochaine plate-forme logistique et hôtelière et centre d’innovation

Le ministre a plusieurs fois exposé sa vision pour transformer la province en une zone économique spéciale polyvalente modèle et un pôle économique clé pour attirer et absorber les investissements étrangers.

« Je fais confiance à l’UPDIS, qui a plus de 30 ans d’expérience et a réalisé environ 5 800 projets dans le monde, notamment en tant qu’institution dirigeant la préparation du plan directeur de la ville de Shenzhen », avait-il déclaré lors de la signature.

Il avait ajouté que l’institut préparerait un « plan directeur de grande qualité » qui « illustre une vision et une orientation du développement du Cambodge pouvant être mises en œuvre en conformité avec le contexte politique, économique et social » du Royaume.

La note de concept pour la préparation du plan directeur avait déjà été approuvée par le Premier ministre Hun Sen en 2019, après qu’une équipe conjointe UPDIS-ministère des Finances et l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI) eurent organisé trois réunions directes et mené des études d’évaluation.

Développements et besoins

Selon les données officielles de la province, Preah Sihanouk a attiré près de quatre milliards de dollars d’investissements depuis 1994. En mai 2020, une vingtaine d’entreprises ont développé des projets sur une superficie cumulée de 11 647 hectares sur les plages et les îles de la province, pour un investissement total de 3,9 milliards de dollars.

Pour faire face aux besoins croissants en infrastructures, le gouvernement a affecté en novembre 2019 près de 200 millions de dollars à la réfection de 34 routes.

Et l’autoroute Phnom Penh-Sihanoukville, première du genre dans le Royaume, d’une valeur de près de deux milliards de dollars, est en phase d’achèvement. La voie express de 190,3 km s’étendra de la commune de Samrong Krom, dans le district de Por Sen Chey à Phnom Penh, à la commune III de Sihanoukville.

Hom Phanet et CG avec notre partenaire The Phnom Penh Post

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page