Économie & Gouvernement : Transformer Sihanoukville en un nouveau dragon pour stimuler la croissance

Le gouverneur adjoint de la province de Preah Sihanouk, Long Dimanche, se déclare optimiste quant à la capacité de la province à devenir l’un des pôles économiques les plus importants du Cambodge, après que le gouvernement ait autorisé une société chinoise à concevoir un plan directeur pour développer et transformer la localité côtière en un modèle de zone économique spéciale (ZES) polyvalente au cours de l’année à venir.

Sihanoukville. Photo CG
Sihanoukville. Photo CG

Le 17 octobre, le ministère de l’Économie et des Finances a sélectionné l’institut chinois Urban Planning Design Institute of Shenzhen (UPDIS) pour cette mission, qui consiste à transformer la province en un centre logistique régional innovant et une station balnéaire.

Le plan directeur, dont l’élaboration devrait prendre environ 18 mois, a été qualifié de feuille de route essentielle pour le développement de Sihanoukville conformément à la mise en œuvre de la politique de développement industriel 2015-2025.

M. Dimanche a formulé cette remarque après une réunion récente du groupe de travail du comité de coordination interministériel qui supervise le développement du plan directeur.

Il a déclaré sur Facebook que, parmi les importants pôles économiques du Cambodge porteurs d’opportunités, Preah Sihanouk constituait une région « exceptionnelle pour le développement » en raison de sa situation géographique côtière, de son port en eau profonde, de son aéroport et de ses nombreuses plages touristiques.

M. Dimanche a également déclaré qu’en offrant cette opportunité, Preah Sihanouk fait l’objet d’une grande attention dans la préparation des politiques de développement, ce qui a incité le gouvernement à faire avancer les études et les préparatifs pour faire du plan directeur une réalité.

« Ce plan directeur sera une boussole pour le développement de Preah Sihanouk en une ZES polyvalente modèle et un pôle économique important au service de la chaîne de production régionale. Ce projet vise à stimuler la croissance économique, le développement social et la protection de l’environnement de manière durable », a-t-il déclaré.

« Avec les facteurs géographiques, les tendances récentes de l’évolution de l’économie mondiale et la migration de certaines industries mondiales vers l’Asie, la province côtière sera en mesure d’attirer et absorber les investissements étrangers et une locomotive — ou un dragon — pour stimuler notre croissance économique », a-t-il ajouté.

Sihanoukville. Photo CG
Sihanoukville. Photo CG

Lors de la signature de l’accord avec UPDIS le 18 octobre, le ministre de l’Économie et des Finances, S.E. Aun Pornmoniroth, a déclaré que le gouvernement avait exposé sa vision pour transformer la province en une ZES polyvalente modèle et en un pôle économique clé pour attirer les investissements étrangers, ce qui, selon lui, pourrait donner naissance à un nouveau « moteur central » susceptible de promouvoir la croissance économique nationale.

« J’ai confiance en UPDIS, qui a plus de 30 ans d’expérience et a réalisé environ 5 800 projets dans le monde », a-t-il déclaré.

Selon les données officielles de la province, Preah Sihanouk a attiré près de 4 milliards de dollars d’investissements depuis 1994. En mai 2020, une vingtaine d’entreprises ont développé des projets sur une superficie cumulée de 11 647 hectares sur les plages et les îles de la province, pour un investissement total de 3,9 milliards de dollars.

Pour faire face à la demande croissante d’infrastructures, le gouvernement a affecté en novembre 2019 près de 200 millions de dollars à la réfection de 34 routes.

Et, selon le secrétaire d’État du ministère des Travaux publics et des Transports, Vasim Sorya, l’autoroute Phnom Penh-Sihanoukville, première du genre dans le Royaume, est à plus de la moitié de sa construction. La voie express de 190,3 km s’étendra de la commune de Samrong Krom, dans le district de Por Sen Chey à Phnom Penh, à la commune III de Sihanoukville. Les travaux ont commencé le 22 mars 2019.

May Kunmakara avec notre partenaire The Phnom Penh Post


Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône