Économie & Agriculture : Entrée en vigueur du prix minimum du riz

Les agriculteurs des provinces de Battambang et du Banteay Meanchey remercient le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche et les autorités compétentes pour leurs efforts visant à maintenir un prix acceptable pour le riz vendu aux commerçants.

Agriculteurs du Banteay Meanchey. Photo The Post
Agriculteurs du Banteay Meanchey. Photo The Post
« Maintenant, les riziculteurs sont occupés à apporter leur riz à vendre à la commune de Treas à un prix raisonnable comme ils s’y attendaient. C’est pourquoi je tiens à remercier Son Excellence et le ministère de l’Agriculture d’avoir tenu leur promesse et de ne pas nous avoir menti », indique une Cambodgienne de la commune de Treas, dans la province du Banteay Meanchey.

Le 16 novembre, le ministère de l’Agriculture, des forêts et de la Pêche a négocié avec la Green Trade Company, une entreprise d’État relevant du ministère du Commerce qui exploite des rizeries et achète du riz à grande échelle, pour introduire un prix minimum standard afin de garantir la stabilité des prix à la suite d’une chute des prix du riz paddy dans ces deux provinces.

Le prix du riz paddy Phka Rumduol de qualité supérieure est fixé à un minimum de 1 040 riels (environ 0,25 $) par kilogramme lorsqu’il est acheté par la Green Trade Company.

Le 18 novembre, le ministre de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, Dith Tina a déclaré qu’après l’introduction du prix minimum standard, les agriculteurs étaient satisfaits de vendre leur riz au prix fixé, tandis que les rizeries étaient à nouveau occupées à l’acheter et à le collecter.

« Notre équipe de travail continuera à veiller à ce que nos agriculteurs ne perdent pas leurs bénéfices sans raison », a précisé le ministre.

Merci pour votre envoi !

  • Instagram
  • Facebook Social Icône
  • Gazouillement
  • LinkedIn Social Icône