top of page
Ancre 1

École de pâtisserie du Bayon : une fin d'année pleine de saveurs

Cette semaine fut riche en émotions pour les 20 étudiantes en pâtisserie de l’École du Bayon. Recevant la visite et les enseignements du Chef Fabrice Prochasson, les élèves ont placé la fin de l’année scolaire sous le signe du macaron.

Il est des sourires qui restent longtemps gravés dans la mémoire. Ceux des étudiantes de l’École de pâtisserie du Bayon font indubitablement partie de ceux-ci. Couronnant la fin de leur année scolaire et la remise des diplômes, les 20 jeunes pâtissières s’apprêtent désormais à voler de leurs propres ailes. Mais avant cela, une dernière soirée fut organisée, afin de présenter au public toute l’étendue de leur savoir-faire, sous le regard bienveillant d’un invité de marque.

En présence d’un Meilleur Ouvrier de France

Fabrice Prochasson, élu Meilleur Ouvrier de France en 1996 et Bocuse d’Or en 2013, a tenu à faire un déplacement qui n’a pour lui rien d’exceptionnel. Ayant découvert le Cambodge en 2002 à l’occasion de l’inauguration de l’école Paul Dubrule, ce magicien des saveurs y revient régulièrement, idéalement deux fois par an, afin d’encadrer les étudiantes du Bayon. « Elles m’apprennent au moins autant que ce que je leur apporte, confesse le Chef. Je repars à chaque fois avec de nouvelles idées de recettes, d’alliances gastronomiques auxquelles je n’avais encore jamais pensé, mais aussi avec un regain de motivation et d’énergie. » Pour cette visite, le Chef pâtissier a centré son enseignement autour de deux incontournables festifs, la bûche et les macarons.

Fêtes gourmandes

Pour la première, c’est une heureuse alliance entre la pistache et le citron qui font de ce dessert signature un convive indispensable sur une table de fêtes. Quant aux macarons, leur confection a été l’occasion d’un déploiement de créativité culinaire réjouissant les papilles.

« Nous avons imaginé plusieurs saveurs, en partageant nos expériences respectives », raconte Sokhoeurn Morn, Cheffe de l’école de pâtisserie, tout en faisant visiter les cuisines et dévoilant les plateaux emplis de ces délicieux petits gâteaux ronds et colorés.

Fières de leurs créations, les étudiantes posent pour les photos avant d’emporter le fruit de leur travail vers les invités venus nombreux.

Collaboration fructueuse

« Cette soirée ne permet pas seulement de célébrer la remise des diplômes. Elle sert aussi à donner un regain de confiance aux jeunes étudiantes, à entériner la collaboration avec Fabrice Prochasson, à tester les capacités de chacunes, et à présenter au public des recettes inédites. Nous espérons d’ailleurs que nos bûches et macarons, qui sont disponibles dans notre boutique, trouveront leur place sur les tables à l’occasion des fêtes de fin d’année qui approchent », précise Somary Thuon, directrice de l’ONG.

« C’est aussi l’occasion de mieux nous faire connaître et de faire découvrir notre action auprès du plus grand nombre. Car l’École du Bayon, en plus des 20 élèves pâtissières, prend aussi en charge l’éducation de 450 enfants issus de milieux défavorisés. »

Une année 2024 pleine de promesses

 « De nouvelles formations, parfois de grande envergure, viennent d’être mises en place, dont des cours de Physique-Chimie ainsi qu’une école d’agroécologie. Nous avons aussi entériné un partenariat avec Coup de Pâte, qui revêt des enjeux significatifs. Il représente pour l’école une opportunité exceptionnelle de bénéficier de l’expertise et du mentorat d’un professionnel renommé, renforçant ainsi la qualité de la formation dispensée en pâtisserie. De plus, la collaboration avec le Chef offre une vitrine internationale à nos étudiantes, élargissant leurs horizons professionnels. Ensemble, ce partenariat crée une synergie unique où l’échange de compétences, la promotion de la cuisine française et cambodgienne, ainsi que le soutien à l’éducation et à l’emploi des jeunes femmes défavorisées s’entrelacent pour former une collaboration enrichissante. C’est avec de nombreux projets que nous nous apprêtons à aborder 2024, qui marquera la trentième année de la création de l’école et les dix ans de notre formation en pâtisserie. »

Il ne saurait être que trop conseillé de venir rendre visite à l'École de pâtisserie, qui dispose, dans un lieu idyllique, d’un espace restauration en plein cœur de Siem Reap. Une occasion idéale de découvrir tout le travail de ces élèves promises à un bel avenir.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating

Merci pour votre envoi !

bottom of page