lundi, novembre 20, 2017

Cambodge - Politique : Les autorités ferment le quartier général du CNRP

Les autorités du district de Mean Chey ont rendu une ordonnance de la Cour suprême du Cambodge, une résolution du ministère de l'Intérieur et une résolution du bureau municipal de Phnom Penh au siège principal du CNRP pour interdire toute activité politique après la dissolution du parti prononcée le 16 novembre 2017.

Le quartier général du CNRP à Mean Chey 
"...Quand nous sommes arrivés là-bas, nos agents ont demandé aux gens présents dans le siège social de retirer les bannières...nous sommes entrés dans le bâtiment quelques minutes plus tard pour vérifier, et il n'y avait plus de bannières ou de dépliants du parti politique...'', a déclaré Dy Rathkemarun, gouverneur de district adjoint de Mean Chey à la presse locale.

Dans le même temps, le Premier ministre Hun Sen exhortait les autorités à se concentrer sur le maintien de la paix et de la sécurité au Cambodge. Jeudi, la Cour suprême du Cambodge a statué sur la dissolution du CNRP invoquant la conspiration du parti avec une puissance étrangère pour renverser le gouvernement cambodgien. 118 dirigeants et hommes politiques du CNRP se sont également vus prononcée une exclusion des activités politiques pendant cinq ans, y compris le président du parti Kem Sokha et l'ex-dirigeant du CNRP actuellement en exil, Sam Rainsy.

Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire