vendredi, novembre 10, 2017

Cambodge - Politique : Hun Sen : nous n'avons pas besoin de reconnaissance internationale pour les élections...

S'exprimant lors d'un rassemblement pour les jeunes dans la capitale Phnom Penh, le Premier ministre Hun Sen a déclaré aujourd'hui que le résultat des élections nationales de 2018 ne nécessitait pas la reconnaissance internationale. Il a ajouté que le résultat des élections exigeait seulement la reconnaissance des citoyens cambodgiens, et non celle des pays étrangers.

Le Premier ministre Hun Sen
Cette déclaration a été faite en réponse à quelques sénateurs américains qui ont déclaré récemment qu'ils ne reconnaîtront pas les élections de 2018 et le gouvernement cambodgien élu si Kem Sokha, actuel président du Parti national du sauvetage du Cambodge (CNRP), n'était pas libéré. Le 16 novembre, un tribunal décidera s'il y a lieu de dissoudre le CNRP après que le gouvernement ait intenté une action en justice pour demander sa dissolution. Le chef de l'opposition, Kem Sokha, a été accusé de trahison en septembre dernier après avoir été accusé par le gouvernement d'avoir comploté pour renverser ses dirigeants avec le soutien des Etats-Unis.

Certains groupes de défense des droits ont exhorté l'UE et le Japon à envisager de mettre fin à leur financement pour le panel électoral du Cambodge si le gouvernement parvient à dissoudre l'opposition, une dissolution que le premier ministre juge inéluctable à en juger ses dernières déclarations. Hun Sen a également déclaré que les élections auront lieu le 29 juillet, qu'il y ait ou non un financement étranger. "...Le Comité National des Elections (NEC) annoncera les résultats finaux ... il n'y aura pas besoin que quelqu'un les reconnaisse ou pas, nous n'en avons pas besoin...", a-t-il dit.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire