mardi, novembre 28, 2017

Cambodge : Nouvelles dispositions pour les centres d'accueil des personnes âgées

Le gouvernement vient de publier un sous-décret concernant la gestion des centres de soins aux personnes âgées, qui s'appliquera aux centres d'État et aux centres privés s'occupant des personnes âgées qui n'ont pas de famille. Le sous-décret a été signé par le Premier ministre Hun Sen la semaine dernière et vise à promouvoir le bien-être des personnes âgées, et à améliorer la qualité et l'efficacité de la gestion des centres de soins aux personnes âgées au Cambodge.

Visage khmer
Améliorer la qualité et l'efficacité de la gestion des centres de soins aux personnes âgées au Cambodge
Le ministère des Affaires sociales sera responsable de la gestion de tous les centres de soins aux personnes âgées. Le décret stipule que les centres peuvent accepter des personnes âgées qui remplissent certaines conditions, notamment le manque de ressources et de logement. "...Leur niveau de vie est difficile parce qu'ils n'ont pas d'abri, de nourriture, de vêtements ou de personne pour s'occuper d'eux...", précise le décret. ''...Les aînés peuvent quitter les centres si leurs enfants ou leurs proches ont la capacité de les reprendre et de prendre soin d'eux, et si la personne âgée est d'accord...''.

Pour les centres de soins aux personnes âgées qui ne respectent pas les dispositions de ce sous-décret, ils peuvent être punis par un avertissement écrit, une interdiction temporaire de leur activité et enfin la révocation de leur lettre d'autorisation d'exploitation. Maman Bunthorn, sous-secrétaire d'État au ministère des Affaires sociales, a déclaré la semaine dernière que le gouvernement prévoyait de commencer à ouvrir des centres l'année prochaine après la mise en œuvre de la Politique nationale sur les personnes âgées 2017-2030.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire