mardi, novembre 28, 2017

Cambodge : Nouveau financement américain pour le patrimoine

L'ambassade des États-Unis à Phnom Penh a annoncé ce matin un appel d'offres pour le Programme des subventions du Fonds des ambassadeurs des États-Unis destiné à la préservation du patrimoine -  U.S. Ambassadors Fund for Cultural Preservation (AFCP). Selon le communiqué de presse de l'ambassade, les Etats-Unis se disent fiers de soutenir les efforts du Cambodge pour protéger, documenter et partager son extraordinaire patrimoine.

Restauration du temple Phnom Bakheng à Angkor
Au cours des seize dernières années, le gouvernement américain a investi plus de quatre millions de dollars dans divers programmes pour le patrimoine, allant de la documentation de techniques de danse classique à la lutte contre le pillage illégal, en passant par la préservation de sites historiques comme le temple Phnom Bakheng à Angkor.

Les demandes peuvent être soumises par toute entité non commerciale. La date limite de réception des propositions par l'ambassade est le 31 décembre 2017.

L'AFCP a été créé par le Congrès des États-Unis en 2000 pour aider à préserver le patrimoine matériel et immatériel en danger dans les pays les moins développés, comme le Cambodge. Le programme est géré par le Centre du patrimoine culturel du Bureau des affaires éducatives et culturelles du Département d'État des États-Unis.

Depuis 2001, le Cambodge a reçu au total vingt subventions de l'AFCP, totalisant ainsi plus de 3,3 millions de dollars US. Le programme le plus important de l'histoire de l'AFCP a été une subvention de 979 000 $ US en 2008 pour poursuivre le travail en cours à Phnom Bakheng, réalisé par le World Monuments Fund en coopération avec l'Autorité APSARA.
Avec Khan Sophirom - AKP Phnom Penh, novembre 2017 -

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire