mardi, novembre 07, 2017

Cambodge - Déminage : Les USA cessent de financer l'aide au déminage

Heng Ratana, directeur général du Cambodian Mine Action Center (CMAC), a déclaré hier à la presse locale, que les Etats-Unis cessaient de financer le programme d'aide au déminage, une subvention annuelle  de 2,5 millions de dollars par an versée à travers un partenariat entre l'ONG Norwegian People's Aid (NPA) et le CMAC.

Opération de déminage - enlèvement d'une bombe chimique. Photographie fournie
"...Je suis déçu qu'ils arrêtent de financer à un moment où le Cambodge découvre et souffre encore des bombes larguées par Les Etats-Unis...Le gouvernement américain doit être tenu pour responsable...", a déclaré Heng Ratana. Alors que cette décision brutale pourrait, éventuellement, être liée aux échanges plutôt tendus entre la diplomatie américaine et le gouvernement cambodgien, le porte-parole du CPP, Sok Eysan, a déclaré qu'il ne pouvait pas confirmer précisément pourquoi les Etats-Unis avaient décidé d’arrêter leur aide au CMAC à travers le NPA. Cependant, il a déclaré que l'arrêt du financement était peut-être liée à la politique du président américain Donald Trump visant à réduire l'aide humanitaire vers de nombreux pays, et pas seulement au Cambodge.

Heng Ratana, cependant, a déclaré que malgré le manque de fonds, le gouvernement royal du Cambodge, le Premier ministre Hun Sen et d'autres partenaires de développement veilleraient à ce que les opérations du CMAC continuent. ''...Je profite de l'occasion pour lancer un appel aux personnes menacées par les restes de la guerre américaine. Ne vous inquiétez pas de cette coupure, car le Premier ministre ne laissera pas cette décision américaine affecter les opérations du CMAC...", a-t-il précisé.

Un fonctionnaire du bureau du Sénat américain avait prévenu en mai que l'administration de Donald Trump avait l'intention de couper 70% de l'aide au Cambodge. Si cette décision n'est donc pas totalement une surprise, l'annonce abrupte de l'arrêt du financement du déminage au Cambodge se situe dans un contexte de tension entre les deux pays qui ne risque peut-être pas de s'apaiser, surtout au sujet d'un problème aussi délicat que celui du déminage. Selon des données publiées en 2000, les États-Unis auraient largué deux millions de bombes - 800 000 tonnes - sur le Cambodge de 1963 à 1975, dans le but de couper l’accès aux troupes Viet Cong. La récente découverte de bombes chimiques américaines a également suscité une polémique alors que plusieurs dizaines de villageois de la commune de Korki, province de Svay Rieng, ont du être hospitalisés pour des problèmes d'allergies.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire