mardi, novembre 07, 2017

Cambodge - Agriculture : Le Manioc, un atout agricole pour le royaume

Lors du forum agricole de deux jours qui vient de se dérouler  à Siem Reap, le ministre du Commerce Pan Sorasak, a déclaré que la culture du manioc s'était considérablement développée au cours de la dernière décennie, et qu'elle devenait aujourd'hui un produit déterminant de la croissance agricole. Il a annoncé que la culture du manioc impliquait un nombre croissant d'agriculteurs et d'intermédiaires et représentait aujourd'hui près de 4% du produit intérieur brut (PIB) du pays.

 Le ministre du Commerce Pan Sorasak lors du forum agricole de Siem Reap
"...Le manioc n'est pas seulement un secteur agricole et un secteur de développement, c'est aussi un business...Favoriser les flux commerciaux et d'investissement dans l'industrie émergente du manioc est ce que nous devons faire pour assurer un secteur plus durable, inclusif et transformateur...Le secteur privé doit investir davantage dans les chaînes de valeur, notamment dans les instituts de recherche et de développement, les entreprises de semences et d'engrais, les entreprises agroalimentaires et de transformation, les agences de commercialisation et de promotion des exportations...", a-t-il déclaré.

Le ministre du Commerce Pan Sorasak lors de son discours
Nick Beresford, directeur du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), a indiqué que le manioc était la culture de plateau la plus importante au Cambodge, et la deuxième plus grande exportation agricole du pays après le riz : ''...Les récoltes ont progressé rapidement ces dernières années au Cambodge en raison de la hausse de la demande mondiale et, la production de manioc aide des millions de petits exploitants cambodgiens à gagner leur vie...''. M. Beresford a ajouté que le PNUD travaillait en partenariat avec le Ministère du commerce et d'autres partenaires de développement pour introduire les changements nécessaires dans la production nationale de manioc et les chaînes de valeur, ce qui devrait aider à atteindre de nouveaux marchés et augmenter la productivité. "...Enfin, les rendements sont excellents, et le Cambodge est bien placé pour accéder aux principaux marchés en Thaïlande et en Chine...", a-t-il ajouté.

 Le ministre du Commerce Pan Sorasak lors du forum agricole de Siem Reap
Selon les données du ministère de l'Agriculture, le Cambodge a exporté 2,3 millions de tonnes de chips de manioc - environ 5,5 millions de tonnes de tubercules - au cours des neuf premiers mois de l'année. Les exportations de copeaux de manioc ont atteint 2,9 millions de tonnes en 2016, principalement vers la Chine, la Thaïlande et le Vietnam.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire