lundi, octobre 30, 2017

Cambodge - Télévision : Les annonceurs priés de surveiller leur langage et d'éviter les connotations sexuelles

Suite à une demande d'intervention du ministère de la Culture et des Beaux-Arts. Le ministère de l'Information passe actuellement en revue le contenu des publicités télévisées soupçonnées de porter atteinte aux valeurs sociales du royaume. Som Sokun, secrétaire d'Etat à la Culture et aux Beaux-Arts, a envoyé la semaine dernière une lettre au chef de l'Association Cambodgienne de Télévision pour lui demander d'interdire à toutes les chaînes de diffuser des publicités utilisant des mots vulgaires, grossiers ou ayant des connotations sexuelles.


Il a souligné l'utilisation de phrases telles que «facile à retirer», «facile à mettre» ou «facile à déchirer», qui ont toutes des connotations sexuelles en langue khmère. M. Sokun a déclaré que les chaînes de télévision ont la responsabilité de promouvoir la moralité dans la société et devraient prendre des mesures visant à interdire la diffusion d'un tel langage : "...L'utilisation de ces mots a suscité des critiques du public, qui veulent que le ministère arrête la diffusion ou change le libellé de ces publicités...", a-t-il dit. M. Kimseng a également appelé les annonceurs à être prudents quant à l'utilisation de certains mots dans leurs annonces publicitaires. Les entreprises telles True Money et la marque de shorts UniPants sont largement connues pour leurs campagnes publicitaires utilisant un langage controversé, parait-il...

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire