mercredi, octobre 11, 2017

Cambodge - Gouvernement : Nouvelles mesures pour la protection sociale des femmes

Au cours de la remise des certificats de fin d’études à des étudiants de l’Université de Spécialités du Cambodge (CUS) au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich, à Phnom Penh, Samdech Techo Hun Sèn a souligné ce matin la détermination du gouvernement royal à améliorer la protection sociale des femmes fonctionnaires et militaires. Le gouvernement royal a réservé 2,1 millions de dollars américains pour les soins de santé maternelle et infantile des femmes fonctionnaires et militaires, et 10 millions de dollars pour les ouvrières de la confection pour 2018.

Remise des certificats de fin d’études à des étudiants de l’Université de Spécialités du Cambodge (CUS) au Centre de conférence et d’exposition Koh Pich
Le gouvernement royal du Cambodge applique ce régime de protection sociale pour les fonctionnaires depuis 2006 et, à partir de l’année prochaine, les femmes de l'armée seront également incluses, a-t-il ajouté. Avec ces nouvelles mesures de protection sociale, chaque femme fonctionnaire et militaire obtiendra 800.000 riels (environ 200 dollars) lorsqu’elle donnera naissance à un bébé, contre 600.000 riels (150 dollars) actuellement ; à des jumeaux, 1.600.000 riels (400 dollars) ; et à des triplés, 2.400.000 riels (600 dollars), a précisé Hun Sèn. 92.198 des fonctionnaires et des forces armées sont des femmes. Environ 10% d’entre elles donnent naissance chaque année. A rappeler que le mois dernier, le chef du gouvernement royal a déclaré qu’à partir de janvier 2018, toutes les ouvrières qui donnaient naissance à un bébé recevraient 400.000 riels (100 dollars américains) ; à des jumeaux, 800.000 riels (200 dollars) ; et à des triplés, 1,2 million de riels (300 dollars) sans compter d’autres avantages tels trois mois de congé de maternité avec 120% du salaire mensuel.
Avec C. Nika - AKP Phnom Penh, le 09 octobre 2017 –


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire