lundi, octobre 16, 2017

Cambodge - Gastronomie - Open Wine : Symphonie à la gloire du poivre khmer, par Pascal Medeville

Nous avons pu partager les plaisirs de cette soirée et la relater, toutefois, rien ne vaut la plume de Pascal Medeville pour une description bien plus détaillée et bien élégante pour parler de cette fameuse soirée du poivre : 

Le dîner s’est ouvert sur un « thon albacore presque cru », panné de poivre blanc et de sésame noir, et agrémenté d’une espuma de poivre long frais. Le qualificatif « presque cru » se traduisait ici par une cuisson très brève qui avait produit une fine croûte dorée enrobant de façon superficielle un parallélépipède rectangle de poisson albacore ; la panure, composée pour l’essentiel de graines de sésame noir et agrémentée de poivre blanc moulu en petite quantité, a été l’objet de débats parmi les convives, dont certains ont considéré que la saveur du sésame était excessive ; ce ne fut pas mon cas. La suite ici...

Magret de canard en cuisson lente avec son poivre rouge frais, son fenouil confit et ses mini-légumes
Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire