dimanche, octobre 01, 2017

Cambodge - En Images : Inauguration du mémorial dédié aux correspondants de guerre

Khieu Kanharith, ministre de l’Information, en présence de Chhang Song, ancien ministre, inaugurait en fin de semaine dernière à Phnom Penh un un mémorial en hommage aux correspondants de guerre et journalistes tués ou portés disparus pendant la guerre au Cambodge de 1970 à 1975. De nombreux journalistes, photographes et cameramans de télévision du Japon, de France, des États-Unis, de Suisse, d'Allemagne, d'Autriche, d'Inde, du Laos, d'Australie et du Cambodge ont été tués ou sont portés disparus durant la guerre civile des années 1970-1975, qui a opposé les pro américains du gouvernement de Lon Nol aux Nord-Vietnamiens soutenus par les Khmers rouges. 


Plusieurs journalistes ont aussi été capturés par les Khmers rouges et ne sont jamais revenus. Lorsque ces derniers ont pris le pouvoir en 1975, 17 journalistes cambodgiens ont été exécutés ou sont portés disparus. Khieu Kanharith a qualifié le mémorial de rappel solennel pour ceux qui ont perdu la vie, en donnant une voix à ceux que l'on n'entendait plus. Il est érigé à proximité de la colline du monastère bouddhiste de Wat Phnom au cœur de la capitale. L'initiative de ce monument provient de Chhang Song qui a servi en tant que ministre de l'Information durant le gouvernement de Lon Nol. Photographies par Hun Yuthkun - AKP.





Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire