lundi, octobre 23, 2017

Cambodge - Déminage : Le directeur du CMAC en colère

Heng Ratana, directeur général du Centre d'action anti-mines du Cambodge (CMAC), a indiqué par voix de presse que la récente déclaration américaine affirmant que les bombes découvertes dans la province de Svay Rieng étaient des bombes lacrymogènes et non des bombes chimiques, était une insulte aux victimes.


"...Je pense personnellement que la déclaration de l'ambassade américaine insulte clairement les victimes cambodgiennes qui sont décédées, celles qui risquent leur vie au déminage et celles qui souffrent actuellement de conditions anormales causées par les bombes chimiques américaines...", a déclaré Heng Ratana.

Selon le droit international, tout pays qui a utilisé ou des produits chimiques dans un autre pays doit établir un rapport au Secrétaire à La Haye, Pays-Bas. Nous avons besoin de justice, de confiance et de responsabilité. "Je respecte personnellement la bonne coopération bilatérale, mais jamais avec une attitude irresponsable et ce type de déclarations'', a conclu Heng Ratana.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire