jeudi, octobre 19, 2017

Cambodge - Coopération : La Suède menace de retirer son aide si le CNRP est dissous...

La Suède a déclaré jeudi qu'elle reconsidérerait son engagement avec le Cambodge si le principal parti d'opposition était dissous. Annika Ben David, ambassadrice suédoise des droits de l'homme, a déclaré lors d'une conférence de presse :"...Si le CNRP devait être dissous, cela obligerait mon gouvernement à reconsidérer notre engagement au Cambodge...".

Annika Ben David, ambassadrice suédoise des droits de l'homme
D'autres pays occidentaux ont condamné l'arrestation de Kem Sokha et mis en garde contre la dissolution du CNRP, mais n'ont pas évoqué la possibilité de mesures à l'encontre du royaume. Le porte-parole du gouvernement Phay Siphan a critiqué les commentaires d'Annika Ben David déclarant qu'il s'agissait d'une ingérence dans la souveraineté du Cambodge et une insulte. "...C'est un langage que le gouvernement royal ne peut pas accepter..", a déclaré Phay Siphan à l'agence Reuters. "...C'est une invasion et une insulte à l'institution nationale cambodgienne...". 

La Suède a apporté au Cambodge une aide estimée à 100 millions de dollars sur cinq ans, a déclaré Annika Ben David. Selon la base de données des donateurs du Cambodge, la Suède est classée au troisième rang des pays membres de l'UE l'année dernière après la France et l'Allemagne. David a également souligné que le groupe de mode suédois H & M était un acheteur important de vêtements provenant des usines de confection du Cambodge - le principal soutien des exportations du pays.

Cette semaine, le parlement a modifié la loi afin que les sièges du CNRP puissent être partagés entre d'autres partis s'il est dissous. Toutefois, alors que les gouvernements occidentaux tentent depuis des années de faire pression sur le Cambodge, la Chine est devenue un allié et un partenaire commercial de plus en plus important.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire