lundi, octobre 30, 2017

Cambodge - Conseil des Ministres : Proposition de budget en forte hausse pour 2018

Le Conseil des ministres a approuvé en fin de semaine un budget national pour 2018 qui prévoit des dépenses de plus de six milliards de dollars, 6 038 millions de dollars exactement, la plus forte augmentation jamais proposée pour le pays, avec des augmentations conséquentes pour l'éducation, la défense, les arts et la culture, sans oublier les dépenses de fonctionnement des services publics qui proposent une nouvelle grille de salaire pour les agents d'état et leur couverture sociale. Dans une synthèse du projet de loi, le Conseil des ministres explique les besoins d'augmenter le budget de près d'un milliard de dollars, déclarant que les augmentations sont également nécessaires pour organiser les élections sénatoriales et nationales l'année prochaine.

Hun Sen : ''...les augmentations sont également nécessaires pour organiser les élections sénatoriales et nationales l'année prochaine...''.
Selon le Conseil des ministres, le budget financera également plusieurs initiatives annoncées par le Premier ministre Hun Sen lors de récents discours : les promesses de financer les augmentations salariales des fonctionnaires, les soins de grossesse pour les travailleurs du vêtement et les allègements fiscaux pour les personnes gagnant moins de 300 dollars par mois.

La proposition ira à l'Assemblée nationale en fin de la semaine. L'année dernière, l'Assemblée nationale avait voté en faveur d'un budget de cinq milliards de dollars pour 2017 en l'absence des législateurs du CNRP, qui avaient boycotté la session. Si le projet de loi est accepté, le ministère de l'Éducation verra le financement le plus important, soit environ 167 millions de dollars, 24% d’augmentation. Le ministère de la Défense et le ministère de la Santé devraient également recevoir des augmentations respectives de 17 et 15%, soit 80 et 63 millions de dollars. Le ministère de la Culture et des Beaux-Arts verrait son allocation plus que doubler, passant de 20 millions de dollars cette année à un budget de 47 millions de dollars.

Le processus budgétaire du Cambodge a été largement critiqué dans le passé par des ONG de ''bonne gouvernance'', telles que les partenaires budgétaires internationaux (IBP), pour manque de détails et de transparence. Depuis 2015, cependant, le processus s'est amélioré, avec des rapports de fin d'année maintenant produits pour un usage interne et des audits mis à la disposition du public. Néanmoins, les propositions budgétaires complètes ne sont généralement pas rendues publiques avant l'adoption de la loi.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire