jeudi, octobre 19, 2017

Cambodge : 19 personnes affectées par les bombes chimiques US de Koki

Les officiels de la commune de Koki, district de Romeas Hek, dans province de Svay Rieng, ont rapporté mardi que 19 autres villageois étaient atteints d'allergies cutanées et de malformations dues aux bombes chimiques américaines tombées durant la guerre, autour du village.

19 personnes affectées par le bombes chimiques US de Koki
Le rapport des officiels indique que ''...le 17 octobre 2017, le gouverneur de district a envoyé 19 personnes souffrant d'allergies cutanées et de malformations dans un hôpital situé dans la capitale de la province de Svay Rieng. Mardi après-midi, les médecins avaient seulement traité quinze patients sous stricte surveillance...''. Heng Ratana, directeur général du Centre d'action anti-mines du Cambodge (CMAC), a également annoncé que la mission destinée à enlever toutes les bombes chimiques américaines dans les zones de Koki reprendrait rapidement.

Selon les responsables du CMAC, il y a environ 15 bombes autour de la zone de Koki, alors que les responsables s'attendent à en trouver plus de bombes dans cette zone et aux alentours. Le Premier ministre Hun Sen a réagi immédiatement à cette situation en établissant un centre de soins autour de la zone de Koki pour soigner les habitants affectés. L'enlèvement des bombes chimiques américaines autour de la zone de Koki a commencé depuis le début octobre 2017, une bombe a déjà été retirée avec succès.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire