lundi, septembre 11, 2017

Cambodge - Presse : Le Cambodia Daily s'excuse auprès du Premier Ministre

La propriétaire et éditrice du journal Cambodia Daily, qui a fermé ses portes le 04 septembre, a publié samedi une lettre d'excuses au Premier ministre Hun Sen à propos de ses commentaires publiés lors du contentieux qui oppose la direction du journal aux services fiscaux.


À la suite de la fermeture du journal, Deborah Krisher-Steele avait accusé le gouvernement d'utiliser une imposition arbitraire pour attaquer la liberté de la presse, tout en accusant les responsables gouvernementaux de communiquer des documents confidentiels au site Web Fresh News. Samedi, Mme Krisher-Steele a rendu publique une lettre, écrite en khmer, au Premier Ministre, plaidant pour une solution amiable qui permettrait de redémarrer la publication du Cambodia Daily : ''...La fermeture du Cambodge Daily n'était pas due à des attaques avec une motivation politique...Je suis désolée de mon commentaire insinuant que le journal était fermé en raison d'une attaque contre la liberté de la presse au Cambodge...S'il vous plaît M. Hun Sen considérez cela et permettez-nous de trouver une résolution amiable...", a-t-elle écrit.

Le père de Mme Krisher-Steele, Bernard Krisher, a également adressé une lettre à Hun Sen pour dire qu'il envisageait de se rendre au Cambodge, il réside actuellement au Japon, pour demander également une résolution amiable. Dans sa lettre, M. Krisher indique que sa fille ne possédait le journal que depuis quatre mois et ne devait pas être tenue responsable des arriérés fiscaux, et qu'il en prendrait lui-même la responsabilité : "...Le problème, c'est que maintenant ma fille Deborah doit faire face à un redressement fiscal pour la période de 2007 à 2016, ce qui correspond à une époque où je possédais le Cambodia Daily...", a-t-il déclaré. Kong Vibol, directeur général du Département général des impôts, a déclaré à Fresh News samedi que le gouvernement n'accepterait aucune excuse du Daily : "...Le propriétaire du journal doit payer une taxe due à l'Etat...Cette lettre de Mme Krisher-Steele ne peut pas résoudre le problème...'', a-t-il indiqué.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire