mardi, septembre 12, 2017

Cambodge - Nature : Retour du Cerf cochon à Kratie

Quatre spécimens de Cerf cochon indien (Hyelaphus porcinus) ont été enregistrés par des caméras cachées, pour la première fois depuis dix ans, par World Wildlife Fund-Cambodge dans la province de Kratié. Ce sont des nouvelles prometteuses et des espoirs pour une repopulation de cette espèce en voie de disparition, indique le WWF-Cambodge dans un communiqué.

Quatre spécimens de cerf cochon indien ( Hyelaphus porcinus) ont été enregistrés par des caméras cachées
Les quatre cerfs adultes, trois femelles et un mâle, ont été photographiés dans la soirée et tôt le matin dans la province de Kratié en utilisant un piège à caméra déclenché automatiquement dans la zone centrale de l'aire protégée qui s'étend sur 2 678 hectares. Sur les photographies, il est possible de voir les animaux brouter les plants de riz et la végétation alentours. 

Trois femelles et un mâle, ont été photographiés
Ce cervidé, répertorié comme espèce en voie de disparition et inscrit sur la  «Liste rouge» de l'Union internationale pour la conservation de la nature, était considéré comme éteint au Cambodge jusqu'en 2006, date à laquelle il a été redécouvert dans cette même province de Kratie. Cependant, il n'a pas été vu ni photographié à l'état sauvage depuis lors. Les principales menaces pour les cerfs dans les forêts cambodgiennes sont la chasse pour la consommation de viande de brousse, la perte d'habitat, la production de charbon de bois à usage domestique et l'agriculture.

Channa Phan, un chercheur au WWF-Cambodge, Sreymouy Kuth, une étudiante en biologie de l'Université royale de Phnom Penh, et le responsable de la patrouille Hog Deer, M. Kong Yi avaient mis en place les pièges de la caméra en utilisant des informations fournie par les communautés locales. "...Le propriétaire du champ de riz qui a signalé la présence des cerfs était, à l'origine, peu concerné, voire opposé à la protection des espèces, il est maintenant l'un des nombreux membres de la communauté impliqués, soit en protégeant les caméras soit en participant aux patrouilles communautaires...", a déclaré Channa Phan. "...Les propriétaires des champs de riz sont maintenant conscients du fait que le cerf ne détruit pas les récoltes de riz et qu'ils sont utiles à l'écosystème, et peuvent aussi créer des opportunités pour un tourisme écologique...", a-t-il ajouté.

Seng Teak, directeur du pays du WWF-Cambodge a déclaré que c’était une nouvelle fabuleuse et que cela reflétait clairement le travail acharné des membres de la communauté, et l'effort conjoint entre le gouvernement et les équipes de terrain du WWF au cours des dernières années. "...Ces observations sont encourageantes et inspirantes. Cependant, la pression de la chasse reste un défi et nous devons l'éliminer grâce à une collaboration étroite avec les communautés et les forces de l'ordre...", a-t-il souligné.

Pays/territoire : Krong Kracheh, Cambodia
Enregistrer un commentaire