mardi, septembre 12, 2017

Cambodge - Lu dans la Presse : Toutes à l'école, devenir une femme libre

De son premier jour d’école, Tola, 16 ans, n’a rien oublié. Elle vivait alors dans un orphelinat près de Happy Chandara, école pilote construite en 2007 par l’association Toutes à l’école, à Prek Thmey, à 20 km de Phnom Penh. « C’est un très beau souvenir, tout était tellement différent de ce que je vivais. » Tola a grandi au sein de l’internat, un havre de paix qui accueille aujourd’hui quatre-vingt-dix pensionnaires vulnérables, et s’y est épanouie pour devenir une excellente élève. 

Toutes à l'école, devenir une femme libre
A la rentrée, elle ne franchira pas les grilles de Happy Chandara – devenue un véritable campus, avec collège, lycée, internat, centre médicosocial et centre de formation professionnelle –, mais celles du lycée international de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Elle y est inscrite, avec son amie Srey Pich, en première ES. La suite ici...


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire