mardi, septembre 26, 2017

Cambodge - Energie : Lower Sesan II, le gouvernement pousse les constructeurs à dédommager les habitants menacés par les inondations

Lors de l'inauguration du barrage hydroélectrique Lower Sesan II, qui a eu lieu lundi, le Premier ministre Hun Sen a ordonné aux autorités provinciales de Stung Treng et aux entreprises en charge de la construction de l'ouvrage, de songer sérieusement à des compensations pour environ 100 familles qui refusent encore de quitter leurs terres situées en aval. les villageois ont décidé de rester, malgré la menace sérieuse d'inondations causées par les premiers essais techniques liés au barrage.

Lors de l'inauguration. Photographie AKP
Il a ajouté que, partout, le développement affectait inévitablement l'environnement et les populations locales, comme dans les communes de Kbal Romeas et Sre Ko, mais a déclaré que le gouvernement et les entreprises privées devaient travailler ensemble pour compenser les villageois lésés et minimiser l'impact environnemental. "...Il n'y a pas de projet de développement qui n'affecte pas l'environnement, qu'il soit grand ou petit. Nous devons toujours travailler pour trouver un équilibre...'', a-t-il déclaré.

Le barrage hydroélectrique Lower Sesan II. Photographie AKP
L'enquêteur d'Adhoc, Soeung Sen Karona, s'est félicité des directives du gouvernement pour préparer l'indemnisation , mais a déclaré que les responsables provinciaux  devaient entamer des discussions sérieuses avec les familles. Le porte-parole de la province de Stung Treng, Men Kong, a déclaré que les autorités avaient déjà construit des maisons et mis en place des barèmes d'indemnisation pour les résidents qui refusent de partir. Il a ajouté que certains villageois recevraient 6 000 $ en espèces, plus des terrains pour se construire une maison sur le site de réinstallation proposé. D'autres recevront 10 000 $ mais pas de terrain. Pour l'instant, certaines familles acceptent, d'autres refusent catégoriquement de partir.

Le barrage hydroélectrique Lower Sesan II. Photographie AKP
La construction du barrage hydroélectrique Lower Sesan II devrait être totalement achevée en 2019. Le montant de l'investissement  est estimé à 816 millions de dollars. Trois entreprises participent à la construction : le Groupe Royal du Cambodge, qui détient 39%, Hydrolancing International Energy (Chine) détient une participation de 51% et l'EVN International du Vietnam détient 10%. Lorsque l'ouvrage sera complet, il générera 400 mégawatts de puissance, ce qui fournira de l'électricité à cinq provinces : Stung Treng, Kampong Cham, Kratie, Preah Vihear et Ratanakkiri, mettant ainsi fin à leur dépendance vis-à-vis du Laos.


Pays/territoire : Steung Treng Province, Cambodia
Enregistrer un commentaire