jeudi, septembre 28, 2017

Cambodge - Arts : Décès de l'architecte cambodgien Van Molyvann

Nous apprenons avec tristesse le décès de l'architecte Van Molyvann (វណ្ណ ម៉ូ លី វណ្ណ), figure emblématique de l'architecture contemporaine au Cambodge. Ce dernier est décédé ce matin du 28 septembre 2017, à l'âge de 91 ans, à son domicile le long de la rivière Siem Reap, dans le village de Slengram. Vann Molyvann, né le 23 novembre 1926, était un architecte cambodgien particulièrement prolifique lors des années du régime de Sangkum Reastr Niyum (1955-1970), souvent évoquées comme l’âge d'or du Cambodge moderne.

Van Molyvann (វណ្ណ ម៉ូ លី វណ្ណ)
A l'époque du Sangkum Reastr Niyum, le prince Norodom Sihanouk avait adopté une politique de développement dans l'ensemble du royaume avec de nombreux projets de construction de nouveaux ensembles immobiliers, de bâtiments publics et d'infrastructures. Van Molyvann a été le premier d'une génération d'architectes qui a contribué au style unique d'architecture qui a émergé pendant cette époque, au point de la désigner comme nouvelle architecture khmère. De 1955 à 1970, l'architecte aura travaillé sur plus d'une centaine de projets, principalement à Phnom Penh. Les  réalisations majeures de M. Vann Molyvann comprennent: la salle de conférence de Chaktomuk, le monument de l'Indépendance, le stade olympique, le complexe de «100 maisons», qui a été construit pour les membres du personnel de la Banque nationale (1965-1967), le monument de Chamkar Mon, l'auditorium du Théâtre national Soramaru (Cette galerie a brûlé en 1994).

Van Molyvann devant le stade olympique
Vann Molyvann est né dans la province de Kampot en 1926. En 1946, il a reçu une bourse pour étudier en France. Vann Molyvann y a étudié l'architecture avec d'autres arts à l'École des Beaux-Arts et est retourné au Cambodge en 1956. Plus tard, il a été nommé architecte d'état par le prince Norodom Sihanouk. En 1970, les années paisibles et prolifiques du Sangkum Reastr Niyum s'interrompent brutalement avec le coup d'état du Général Lon Nol. L'architecte part alors en Suisse avec sa famille. Il y travaillera pour les Nations Unies pendant dix ans avant de retourner au Cambodge en 1991, où il a été président du Conseil des ministres, ministre de la Culture, des Beaux-Arts, de la Ville et de l'Urbanisme. En 2008, il a complété sa thèse de doctorat sur le développement et la planification des villes asiatiques intitulé ''Modern Khmer Cities''. 

L'architecte a également travaillé avec l'Université Royale des Beaux-Arts et a publié plusieurs articles sur la modernisation du Cambodge dans de nombreuses revues de recherche en langue khmère. Il est considéré comme un activiste culturel de premier plan dans l'ère post-indépendance du Cambodge. M. Vann Molyvann fut également un personnage clé dans la création de l'Autorité Apsara, une organisation coopérative qui vise à superviser la recherche et l'administration des anciens temples angkoriens.

Van Molyvann était connu pour sa rigueur professionnelle, mais aussi pour son coté avenant et son caractère amical. Il n'hésitait jamais à publier ses opinions et n'avait pas manqué ces dernières années de faire part de ses craintes de voir son héritage disparaître face au développement immobilier rapide de la capitale Phnom Penh.


Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire