mercredi, août 23, 2017

Cambodge : Séminaire consultatif sur le projet de loi sur le salaire minimum

Ith Samheng, ministre du Travail et de la Formation professionnelle, présidait hier à Phnom Penh la cérémonie d’ouverture d’un séminaire consultatif sur le projet de loi sur le salaire minimum, organisé ce matin. Le gouvernement entend en effet établir un salaire minimum pour la quasi-totalité des secteurs d’activité économique, et non pas seulement dans le secteur du textile comme c'est le cas actuellement. 

Ith Samheng, ministre du Travail et de la Formation professionnelle
''...Le secteur industriel emploie plus de 1,2 million d’ouvriers et employés, dont 830.000 femmes, c'est un secteur qui mérite toute l'attention du gouvernement royal...'', a précisé Ith Samheng lors de son discours d'ouverture. 11.168 entreprises sont enregistrées au ministère, avec 1,2 million d’emplois et près de 3 millions d’emplois indirects, avait aussi déclaré le ministre lors d’une récente rencontre à Phnom Penh avec plusieurs milliers d'ouvriers,  ''...A l’heure actuelle, les ouvriers, en particulier ceux du secteur de la confection, perçoivent 153 dollars comme salaire minimum mensuel et, avec d’autres avantages, ils peuvent obtenir 170-181 dollars par mois, et jusqu’à 300 dollars avec rémunération des heures supplémentaires et d’autres primes...'', a-t-il ajouté.

Les participants du séminaire
Alors que la masse salariale du secteur industriel représente environ deux milliards de dollars annuels, le revenu moyen par habitant du pays a augmenté, de 1.288 dollars en 2016 contre 1.070 dollars en 2015. Le revenu moyen par habitant du Cambodge occupe la 156éme place seulement sur 188 pays.Le FMI prévoit que celui-ci pourrait atteindre 1.603 dollars d'ici 2020, ce qui devrait hisser le pays à la 152éme place. 

L'intention du gouvernement, expliquait Hun Sen ce matin lors d'un discours devant plusieurs milliers d'ouvriers de la Zone Economique Spéciale de Phnom Penh est d'améliorer la situation des travailleurs de l'industrie dont l'échelle des salaires présente des écarts assez considérables, en instaurant un revenu minimum légal qui devra être respecté par les employeurs. ''...Nous voulons éviter les troubles sociaux et nous ferons notre possible pour que cette loi sur le salaire minimum soit adoptée avant 2018...'', a déclaré le ministre au sujet du projet de loi pour lequel quelques syndicats ont exprimé leurs craintes de ne pas voir leurs amendements proposés être retenus.
Avec C.Nika - AKP - Août 2017 Photographies : Khem Sovannar


Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire