lundi, août 14, 2017

Cambodge - Presse : Trois médias étrangers dans le collimateur des services fiscaux

Les médias Radio Free Asia (RFA), opérant à travers une association, et Voice of America (VOA) l'une des plus anciennes radios américaines, sont devenus les derniers médias après le Cambodia Daily, à attirer l'attention du département des taxes. La semaine dernière, le gouvernement exigeait plus de six millions de dollars d’arriérés d’impôts au quotidien anglophone Cambodia Daily. Ce dernier venait de s'enregistrer comme société commerciale alors qu'il opérait jusque-là à travers la structure d'une ONG.

Le Cambodia Daily, quotidien anglophone avec des pages en Khmer
Dans une lettre datée du 11 août, le ministère de l'Économie et des Finances demandait aussi au ministère de l'Information de prendre des mesures contre les médias qui ne s’acquittaient pas de leurs obligations fiscales ou qui ne s'enregistraient pas au ministère. La lettre indique que RFA et VOA n'étaient pas enregistrés auprès de la Direction des impôts en dépit de plusieurs rappels effectués par le département des taxes. Les services fiscaux demandent également au ministre de l'Information, Khieu Kanharith, de pousser les deux stations de radio à se conformer à leurs obligations fiscales, sous peine de mesures strictes à leur encontre.

Ouk Kimseng, porte-parole du ministère, a déclaré que les médias concernés, RFA et VOA, devront payer des taxes s'ils ne l'ont pas encore fait et devront s'inscrire auprès du ministère de l'Information. "...Pour l'instant, ils doivent répondre de la demande des services fiscaux. Pour d'autres problèmes, le ministère de l'Information décidera cette semaine...Pour les licences, je ne parlerai pas maintenant. C'est un peu compliqué ", a-t-il déclaré à la presse locale...''. Le directeur général Kong Vibol a déclaré la semaine dernière que si le Cambodia Daily ne payait pas sa dette fiscale ou ne répondait pas dans les formes pour éventuellement la contester, il aurait sa licence révoquée...''.

Le porte-parole de RFA à Washington DC, Rohit Mahajan, a déclaré que la station de radio n'avait aucun commentaire à faire sur le sujet. Pa Nguon Teang, directeur exécutif du Centre cambodgien pour les médias indépendants, qui diffuse le média Voice of Democracy, a déclaré à la presse locale que si le Département des impôts réprimait les délinquants, il ne devrait pas se limiter aux trois médias.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire