mardi, août 01, 2017

Cambodge - Parcours : Phal Leakhena, La dame de fer du groupe Almond

« Le plus important c’est de profiter du moment présent, ne  pas courir après ce qu’on ne possède pas, mais chérir ce que l’on a déjà, le reste viendra naturellement », telle est la devise de cette  jeune femme dynamique et élégante, Phal Leakhena, aujourd’hui directrice générale du holding  Almond Group qui exploite plusieurs enseignes de restaurant et d’hôtels à Phnom Penh parmi lesquels Almond Bassac, Uykuyteav, ou encore l’espace de restauration World Dining chez  Aeon Mall.

Issue d’un milieu modeste et seconde fille d’une famille de policier, elle a grandi avec l’habitude de travailler dur et de prendre des responsabilités. Mlle Phal Leakhena a su rapidement se faire remarquer, se faire un nom au sein du groupe, mais aussi dans le secteur du tourisme au Cambodge alors qu’elle a intégré plusieurs associations du secteur. A l’âge de vingt ans, elle intègre le groupe comme simple employée administrative. De là, elle apprendra rapidement le fonctionnement de l’entreprise et, de  nature curieuse et aimant le challenge, elle aura très vite la possibilité de gravir les échelons. 

Phal Leakhena
« Au départ, c’était un boulot comme un autre qui me procurait un salaire me permettant de soutenir financièrement les membres de ma famille. Mais, en travaillant dans le secteur de l’accueil, j’ai eu l’occasion d’apprendre énormément, d’évoluer et de devenir celle que je suis aujourd’hui ». C’est aussi de là que vient sa motivation quotidienne : « Je donne beaucoup mais je reçois énormément aussi de mes collègues. Sans le support de ces derniers, le groupe n’aurait pas pu avoir autant de succès. Au final, nous avons travaillé et progressé ensemble, et cela continue», déclare la jeune femme.

De simple employée administrative, elle devient contrôleur de gestion, puis responsable des ressources humaines, pour finalement s’occuper ensuite du département ventes et marketing du groupe et, enfin, devenir directrice générale, tout cela en seulement dix ans.

C’est avec son instinct de leader et une grande confiance dans l’avenir du groupe que Mlle Phal Leakhena a pu obtenir le soutien de ses collègues, lors d’une consultation interne, pour devenir Directrice générale. « Faisons un essai et, si cela marche, tu dirigeras le groupe » avait alors déclaré Mr. Luu Meng, le PDG du groupe,  à celle qui allait devenir son bras droit.

Diriger un groupe de cette importance n’est pas facile et génère beaucoup de pression : « Au début c’était difficile, mais la difficulté fait partie de la vie quotidienne de l’entreprise, et je n’ai jamais envisagé de laisser tomber. Il est vrai que c’est difficile de gérer la pression  des actionnaires, celle des employés, et des clients. Alors,  la plupart du temps, face à une situation un peu complexe, je prends du recul et je prends le temps de réfléchir avant d’agir. C’est une bonne méthode pour rester sereine, et j’ai aussi l’avantage de bien connaitre le fonctionnement du groupe car je suis entrée au bas de l’échelle. », explique Leakhena.

Aux côtés de Master Chef Luu Meng, au restaurant Yisang Sothearos
Comme son surnom le laisse deviner, c’est parfois avec une poigne de fer que la jeune femme dirige le groupe de restauration. Facile à comprendre, depuis son adolescence, elle n’aimait déjà pas se faire marcher sur les pieds. Certains la trouvent sévère parmi le personnel mais beaucoup d’autres s’accommodent de ce trait de caractère, apprécient aussi son franc-parler et la confiance qu’elle affiche. «Même en ayant plusieurs années d’expériences dans ce secteur, il est difficile de ne pas faire d’erreurs ou de répondre à toutes les attentes des clients. Mais travailler avec Bong Leak, même si elle nous dicte souvent ce qu’il faut faire et exige souvent d’être suivie, donne de bons résultats», confie une de ses employés.

Leakhena entourée par les demoiselles du groupe Almond
Aujourd’hui, c’est désormais le travail qui occupe pratiquement tout son temps libre. Quant à son emploi du temps quotidien, Leakhena explique : « Dans mon travail, il faut savoir être flexible car des réunions peuvent avoir lieu à l’improviste ou durer beaucoup plus longtemps que prévu. Diriger plusieurs établissements est très complexe. Chaque établissement est aussi important que l’autre, et il faut passer du temps avec les employés. Chaque jour nous avons un briefing pour discuter de l’activité de la veille, des éventuels problèmes, des évènements à organiser dans tel ou tel restaurant, vérifier les nouvelles cartes, travailler sur les suggestions, les journées sont plutôt bien remplies et finissent parfois assez tard car en plus de l’activité quotidienne, il y a aussi les mondanités. Je dois avouer que trouver du temps pour soi et avoir des loisirs est un vrai challenge ».

Quant à son avenir, elle n’hésite pas à répondre : « Dans cinq ou dans dix ans, je souhaiterais toujours travailler pour ce groupe. J’ai participé à sa réussite. Au début le groupe ne comptait que trente salariés, il en compte plus de six cent aujourd’hui. L’ambiance conviviale d’Almond  tient aussi à la personnalité de  Luu Meng qui m’a appris que le succès passait avant tout par le respect et la motivation  qu’on peut transmettre à ses collègues». 
Dinunna Chhay


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire