mardi, août 01, 2017

Cambodge : Menaces de Fermeture de l'ONG AIM suite au Reportage de CNN

Le Premier ministre cambodgien a ordonné mardi la fermeture d'une ONG américaine venant en aidant aux enfants prostitués dans son pays, après un reportage de CNN qu'il considère comme une "insulte" : "...Je ne peux pas accepter l'insulte faite par une ONG qui a été diffusée sur CNN (...), disant qu'au Cambodge, les mères vendent leurs filles pour devenir des prostituées...", a déclaré Hun Sen lors d'une cérémonie de remise de diplôme. "...Cette insulte ne peut être tolérée. Cette ONG doit quitter le Cambodge...", a-t-il ajouté. Le chef du gouvernement cambodgien a ordonné au ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, et au ministère de l’Intérieur, de prendre des mesures judiciaires immédiates et sans tolérance contre cette ONG.


La chaîne américaine a diffusé le 25 juillet un sujet intitulé ''La vie après le trafic humain'', à propos de trois fillettes secourues par l'ONG chrétienne Agape International Missions (AIM), active au Cambodge depuis 1988. Après un premier reportage sur elles en 2013 dans la banlieue de Svay Pak, l'infame K11, près de Phnom Penh, les journalistes de CNN sont revenus suivre ces trois enfants. Le documentaire montre que, malgré une opération des autorités au début des années 2000 contre la prostitution enfantine dans le district de Svay Pak, le phénomène n'est pas totalement éradiqué. Le pasteur américain dirigeant cette ONG, Don Brewster, A déclaré que Svay Pak a été "à un moment donné l'épicentre" de la prostitution enfantine au Cambodge. Avant plusieurs raids des autorités, le district de Srey Pak, habité en majorité par des familles d'origine vietnamienne, abritait des maisons closes prostituant des enfants, à ciel ouvert et était devenu la destination favorite des pédophiles.

Lorsque l'Union des Journalistes du Cambodge et plusieurs officiels cambodgiens se sont offusqués de la teneur du reportage, la chaine CNN a accepté de changer son pitch mais refuse d'annuler la diffusion du reportage ou d'en modifier le montage, arguant que le documentaire montre la réalité, y compris les efforts réels du gouvernement et de la police pour combattre la prostitution enfantine. Une loi adoptée en 2015 autorise le gouvernement à faire fermer toute ONG mettant en péril la sécurité nationale ou "les traditions et la culture" du pays. 

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire