mardi, août 08, 2017

Cambodge - Japon - Coopération : Demande d'assistance pour une usine de recyclage des déchets et un train aérien

Lors de sa visite officielle au Japon, le Premier ministre Hun Sen a demandé l'assistance des experts japonais pour étudier rapidement la possibilité d'implanter une usine de recyclage des ordures ménagères et déchets. ''...Le traitement des ordures est à l'évidence l'un des soucis majeurs au Cambodge après les problèmes d'embouteillage dans la capitale...'', a déclaré Hun Sen lors de sa visite dans les locaux de l'usine de traitement SHIN-KOTO INCINERATION,exploitée par "Tokyo Cleaning Authority".

Usine de traitement SHIN-KOTO INCINERATION - maquette
L'usine qui comprend six unités de traitement au total et utilise un système de triage et de sélection. Certains déchets sont utilisés pour produire de l'engrais, d'autres sont recyclés pour des usages industriels. ''...Le Cambodge a besoin de ce type d'usine...pour Phnom Penh et ses alentours...'', a répété le Premier ministre cambodgien.

Certains déchets sont utilisés pour produire de l'engrais, d'autres sont recyclés pour des usages industriels
Après la visite de l’usine, Hun Sen a emprunté le train sans conducteur, le Yurikamome. A ce sujet, il aura également formulé une demande d'assistance technique et financière pour la construction d'un train aérien à Phnom Penh. Le montant du projet atteindrait 800 millions de dollars US, mais''...il faut s'attaquer aux sérieux problèmes d'embouteillages à Phnom Penh. Ce type de train est aussi économique et permettrait de réduire les dépenses publiques de la ville et de limiter les accidents...'', a conclu le Premier ministre.

Hun Sen lors de sa visite japonaise : Le Cambodge a besoin de ce type d'usine...pour Phnom Penh et ses alentours


Pays/territoire : Tokyo, Japan
Enregistrer un commentaire