jeudi, septembre 14, 2017

Cambodge - Institut Français - Exposition : Je regarde le soleil par Ange Leccia

De la mer aux visages féminins en passant par des explosions de lumière, les vidéos d’Ange Leccia offrent un magma de sensations en mouvement. Remémorations incandescentes, les images témoignent d’un vécu où les souvenirs se confondent aux rêves...L'institut Français accueillera l'artiste multi-facettes, Ange Leccia, à partir du jeudi 14 septembre à 18h30. 

Mur vidéo d'Ange Leccia
Ange Leccia
Ange Leccia, né en 1952 à Minerviu en Corse, vit et travaille à Paris et en Corse. Après des études d'arts plastiques, il s'engage dans une double activité de plasticien et de cinéaste, et initie ses recherches en tant que pensionnaire à l'Académie de France à Rome. On a pu voir son travail, entre autres, au Musée d’art moderne de la ville de Paris, au Centre Georges Pompidou (Paris), au Musée Guggenheim de New-York, à la Documenta de Kassel, au Skulptur Projekte de Münster, à la Biennale de Venise, etc. En 2013, le MAC/VAL lui a consacré une exposition monographique. Il est représenté par la galerie Almine Rech. Il est aussi depuis 2001 responsable du Pavillon Neuflize OBC, laboratoire de création du Palais de Tokyo.

La Mer par Ange Leccia
En savoir un peu plus sur l'artiste dans les Inrocks : 
Entre ressacs vidéo et scintillements glam rock, la nouvelle exposition d’Ange Leccia à la HAB Galerie de Nantes sculpte des images et matériaux inattendus mais émouvants. De la période Technicolor de Godard aux titres les plus attachants de David Bowie ou de Morris Albert, l’artiste-vidéaste condense 45 années d’inspirations marines et solaires. La suite ici...

Je regarde le soleil
Vernissage le jeudi 14 septembre à 18h30
Exposition jusqu’au 6 octobre 2017
Galerie de l’IFC
Entrée libre

Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire