vendredi, août 11, 2017

Cambodge - Industrie - Singapour : C'est parti pour l'exploitation pétrolière

Le gouvernement et KrisEnergy, une société de pétrole et de gaz cotée à Singapour, qui avait racheté les parts de la filiale cambodgienne de Chevron Global Energy, Chevron Overseas Petroleum pour un montant de 65 millions de dollars US en 2014, devraient signer un accord ce mois-ci pour débuter l'extraction du pétrole du Bloc A, dès 2019.

Avec cet accord, KrisEnergy espère extraire 10 000 barils / jour rapidement
Le secrétaire d'État du ministère des Mines et de l'Energie, Meng Saktheara, a déclaré à la presse locale hier que les deux parties avaient passé beaucoup de temps à se mettre d'accord sur les termes du contrat d'exploitation. Jusqu'à présent les deux parties n'étaient pas en phase sur les accords de concession, le partage des bénéfices, ainsi que sur le rôle du gouvernement en tant qu'organisme de réglementation et bénéficiaire de l'exploration. "...Cet accord ouvrira une nouvelle voie pour notre extraction de pétrole du Bloc A qui est retardée depuis 2012 car nous n'étions pas prêts. Donc, une fois l'accord signé , il faudra environ deux ans pour que l'entreprise commence ses travaux de construction....Nous nous attendons à extraire le pétrole en 2019 ou au début de 2020", a déclaré Meng Saktheara.

Le bloc A du Cambodge est situé dans  dans les eaux cambodgiennes dans le Golfe de Thaïlande. Ce champ typique de pétrole ou de gaz dans le golfe de Thaïlande comporte plusieurs blocs de défauts avec des hydrocarbures piégés dans de multiples réservoirs. Sa surface est de 4709 kilomètres carrés.
Tanya Pang, vice-présidente des relations avec les investisseurs et des communications d'entreprise chez KrisEnergy, a également confirmé le compromis et la révision de l'accord. "...La documentation est prête à signer et nous attendons la confirmation des différents ministères...", a-t-elle déclaré. "...Comme c'est le premier développement pétrolier du Cambodge, de nombreux consultants externes ont conseillé le gouvernement et nous, en tant qu'opérateur responsable, avons pris le temps de veiller à ce que toutes les parties prenantes agissent équitablement pour éviter tout malentendu. Nous apprécions que le développement de ce projet soit très surveillé ", a déclaré M. Tang. Avec cet accord, KrisEnergy met la main sur une production estimée à 5,4 millions de barils.




Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire