mardi, juillet 04, 2017

Cambodge - Prévisions - Economie : Croissance prévue à 6,9% et inflation à 4%

La croissance économique du Cambodge devrait rester stable en 2017 et l'inflation verra une hausse en raison de la montée des prix des carburants et des denrées alimentaires, indique le bureau de recherche macroéconomique ASEAN + 3 (AMRO), basé à Singapour, dans un communiqué de presse publié aujourd'hui Le rapport AMRO a été rendu public après que le consultant Seung Hyun Hong, le directeur d'AMRO, Junhong Chang, et l'économiste en chef  Hoe Ee Khor, aient effectué une mission d'évaluation au Cambodge à la fin du mois dernier.

Cambodge : Croissance prévue à 6,9% et inflation à 4%
Au cours de leur mission, les experts ont rencontré le ministre cambodgien de l'économie et des finances, Aun Pornmoniroth, et le vice-gouverneur de la Banque Nationale du Cambodge, Neav Chanthana ; rencontres au cours desquelles les discussions ont porté sur l'évaluation des perspectives de croissance à court terme, la stabilité financière du royaume, l'élaboration de programmes et les efforts de de diversification industrielle.

"...L'économie cambodgienne devrait connaitre une forte croissance, 6,9% en 2017, l'inflation atteignant environ 4%"...'', indique Seung Hyun Hong dans le communiqué de presse. "...Malgré une croissance soutenue des secteurs du vêtement, de la construction et du tourisme, les tendances de la croissance restent soumises à la hausse du coût de la main-d'œuvre, et aux fluctuations dans le secteur de l'immobilier...", déclare-t-il. ''...Pour atténuer l'effet néfaste de l'augmentation des coûts de main-d'œuvre sur la compétitivité, des efforts supplémentaires sont nécessaires dans plusieurs domaines, comme l'amélioration de la qualité du travail, l'amélioration des pratiques commerciales et la réduction des coûts de la logistique et de l'électricité. Alors que l'industrie manufacturière a commencé à montrer des signes précurseurs de diversification, l'élargissement de la base économique est essentiel pour une croissance soutenue à long terme...'', ajoute l'économiste.

Avec la politique monétaire contrainte par la dollarisation, un cadre global de politiques de prudence devrait être adopté pour gérer les risques dans le système financier et améliorer ainsi la stabilité financière, conclut le communiqué. Créé en vertu de l'accord signé par les ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales de l'ASEAN + 3 en 2009, AMRO vise à apporter sa contribution à assurer la stabilité économique et financière de la région ASEAN + 3, qui comprend 10 pays de l'ASEAN avec en plus la Chine, le Japon et la Corée du Sud.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire