mercredi, juillet 05, 2017

Cambodge - ONG : Briser les barrières de l’inclusion sociale par le handisport

Les ONGs française et indienne XLability et The Soulcial Trust ont lancé un programme d’échange de handisport entre l’Europe et l’Asie. Le principal objectif de ce projet est la sensibilisation aux difficultés que peuvent rencontrer les personnes en situation de handicap dans les pays en voie de développement comme l’Inde et le Cambodge, mais aussi de réduire les barrières de l’inclusion sociale.

Les joueuses de basket de Battambang
Le programme international d’échange sportif implique l’entrainement et le coaching par les équipes de handisport participantes, incluant ainsi le rugby, le basket et le tennis. Le but est d’autonomiser les joueurs grâce à de nouvelles compétences et les encourager à faire de même auprès des personnes en situation de handicap qui ne pratiquent aucun sport. Le projet rassemble les principales équipes de rugby fauteuil françaises : le Stade de Toulon, le Stade Toulousain et les Requins de Montpellier, les Delhi Warriors d’Inde et l’équipe féminine de basket en fauteuil de Battambang au Cambodge. Les équipes entraîneront mutuellement dans leurs disciplines respectives. L’échange, pour la première année, aura lieu au Cambodge en Novembre de cette année.

Les joueurs de rugby de Delhi
L’échange fait partie d’un programme plus global et durable qui implique la création et l’entretien d’un centre sportif ouvert à tous, personnes en situation de handicap comme pour personnes valides, à Siem Reap et se consacre à la sensibilisation des communautés internationales sur les challenges liés au handicap par un programme éducatif dans les écoles. L’enseignement direct aux communautés locales pour assurer l’inclusion sociale est essentiel, comme l’explique la directrice de programmes du Soulcial Trust, Roxane Hervé…

Les joueurs de rugby (requins) de Montpellier
“Dans les pays en voie développement, le handicap est lourdement stigmatisé et rime généralement avec confinement, souvent à cause de la honte que peut éprouver la famille ou par manque d’infrastructures adaptées qui permettent de circuler librement. De nombreuses barrières sociologiques et psychologiques à l’intégration des personnes en situation de handicap demeurent encore aujourd’hui dans des pays comme le Cambodge ou l’Inde. Le sport donne aux personnes en situation de handicap une véritable motivation et un but au-delà de leurs occupations quotidiennes qui sont souvent limitées. L’échange international est un moyen efficace de sensibiliser le public grâce à une couverture médiatique internationale.

Cependant, le cœur du projet est le travail sous-jacent du programme éducatif dans les écoles et dans les clubs sportifs qui suppose l’implication des personnes en situation de handicap et les personnes non-handicapées dans l’inclusion du handicap dans la société. » 

Nikhil Gupta, le capitaine de l’équipe des “Delhi Warriors” participants à l’échange, explique comment le rugby fauteuil affecte positivement sa vie et celle de ses coéquipiers : « En Inde, ce n’est pas facile de vivre dans un fauteuil. Après une blessure à la moelle épinière, il est commun de passer par une période de dépression financière et émotionnelle. Tous les membres de l’équipe sont passés par là. Pour la plupart d’entre nous, il n’y avait aucun espoir de sortir de ce traumatisme mental. Le rugby fauteuil nous a donné un nouvel espoir et surtout l’envie de vivre pleinement, même en fauteuil. Le sport nous a donné l’opportunité d’interagir avec chacun, d’apprendre à gérer les problèmes en lien avec les blessures de moelle épinière et de reconstruire notre force et notre confiance en donnant le meilleur de nous-même. A chaque période d’entrainement, nous nous encourageons les uns les autres et nous nous découvrons des talents que nous n’aurions jamais soupçonné. Avant, notre handicap était déprimant, mais grâce au sport nous avons combattu la dépression. Nous voulons vivre ! »

Nikhil Gupta, le capitaine de l’équipe des Delhi Warriors
Jérome Larduinat, un membre du club de handi-rugby de Toulouse affirme : «Le sport a été une révélation pour moi. Avant de rejoindre le STRH et de jouer au quad rugby, je n'imaginais pas être capable de telles performances sportives. La rencontre avec les autres membres de l’équipe, qui ont des handicaps similaires au mien, m’a donné envie de dépasser mes limites. Je suis content que le club s'investisse dans le développement du handisport dans des pays où les personnes handicapées n’ont pas la même chance ou les mêmes possibilités que nous en France. Pratiquer le rugby fauteuil permet de gagner en autonomie et donne une nouvelle dynamique à ta vie ce qui permet de voir l'avenir autrement.».

Roxane Hervé du Soulcial Trust
Les deux ONGs sont déjà parvenus à lever plus de 9600$ grâce au crowdfunding et au financement d’entreprises, ce qui correspond à un peu moins du tiers du budget annuel. Deux entreprises issues du secteur du Duty Free se sont déjà engagées à soutenir le programme : l’agence d’études de marché suisse, m1nd-set, et la compagnie de distribution indienne Bommidala Group. Les deux ONGs recherchent d’autres financement d’entreprises afin de compléter les deux tiers manquants. 

Roxane Hervé explique : “Nous recherchons des partenaires qui sont impliqués dans la cause de la réduction de l’exclusion pour les personnes en situation de handicap, et qui partagent les valeurs du projet.”
Pour plus d’informations ou pour soutenir l’initiative, contacter Roxane Hervé par email ou par téléphone +855 61 221 105 | roxane@soulcialtrust.org

A propos du Soulcial Trust 
The Soulcial Trust a été créé en 2014 à New-Delhi en Inde par Michael Barrett (michael@soulcialtravel.com) et a, depuis, étendu ses activités jusqu’à Siem Reap au Cambodge où Michael s’est installé fin 2016. La mission du Trust est de sensibiliser au handicap mais aussi aux questions environnementales dans les pays en voie de développement. Le Trust gère dans le même temps le site Soulcialtravel.com qui connecte les individus souhaitant faire du volontariat à l’étranger avec des ONGs dans les pays en voie de développement, ainsi que le projet environnemental CleanGreenCambodia.org. 

A propos de XLability 
XLability est une ONG française (Association Loi 1901) créée en 2016 afin de promouvoir les droits des personnes en situation de handicap dans les pays développés. L’association co-organise l’échange international de handisport en partenariat avec le Soulcial Trust, s’engageant particulièrement dans les levées de fond au nom du Soulcial Trust, de même que dans le développement de la sensibilisation aux questions que posent le handicap en partenariat avec le Trust.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire