dimanche, juillet 30, 2017

Cambodge - Magazine : Tout Savoir sur les Visas

Nous partagerons cette semaine une série d'articles de la version papier du magazine Cambodge Mag, le titre phare de la presse francophone locale. Pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'avoir un exemplaire papier, il est à présent possible de consulter l'intégralité du contenu de la version papier Cambodge Mag, en PDF, et en suivant le lien ici...

La Question des Visas

Pour passer d’un pays à l’autre, pour traverser une frontière, il faut un passeport en état de validité,  et un visa, c’est la règle commune. Naturellement cette règle générale est sujette à beaucoup d’exceptions : ou bien on simplifie ou bien on supprime ces formalités comme le font les pays de l’Union européenne,  ou bien on les complique  (pour les journalistes par exemple, il n’est pas facile d’entrer en Corée du Nord).

Aéroport de Siem Reap. Il est possible d’obtenir un visa à l’arrivée dans les trois aéroports internationaux
Visa pour le Cambodge  
On s’en tient ici au cas le plus général : pour les Français venant au Cambodge, il faut avoir un passeport en règle et un visa. Ce visa peut s’obtenir en France facilement à l’ambassade du Cambodge. Les étrangers qui arrivent au Cambodge sans visa peuvent l’obtenir à leur arrivée à l’aéroport.

Coût :
  - 35 $ pour un visa Tourisme
  - 40 $   pour un visa Ordinaire ou Visa E class
Le visa Touriste ne peut être renouvelé qu’une seule fois pour une durée d’un mois, contre la somme de 45 $. Ensuite, pour transformer le visa touriste en un autre visa, le visa ordinaire Class E par exemple, il faudra sortir du pays et demander le visa souhaité.
Pour le visa ordinaire Class E, il est possible de demander une prolongation, dont le coût est de :
Trois mois : 81 $
Six mois : 165 $
Un an : 295 $
Délais pour obtenir ces visas : environ une semaine.

Il y a quatre catégories pour le visa Class E : visa EB ou business pour ceux qui travaillent au Cambodge : le visa EG pour ceux qui cherchent un emploi, le Visa ER pour les retraités et le visa ES pour les étudiants. Toutefois, ces différentes catégories tardent à être mises en place et seul le VISA Class E ‘’global’’ est délivré pour le moment.

Le visa class K est destiné à ceux qui ont de la famille cambodgienne. C’est un visa valable à vie et gratuit, mais il faut des documents officiels pour prouver les liens familiaux.
Le visa class B  s’adresse à ceux qui travaillent dans une ONG. Il ne peut être obtenu qu’une fois sur le territoire. Il faut donc entrer au Cambodge avec un visa Class E et obtenir ensuite un transfert avec les documents fournis par votre ONG.
Le visa pour enfants : Avant septembre 2016, il y avait un tarif réduit pour les enfants, c’est fini. Les enfants doivent aujourd’hui avoir le même visa que les parents.
Il peut y avoir de petites différences de tarifs  selon le lieu (agence ou bureau de l’immigration) où vous faites la demande, mais ces différences sont faibles.
Il est aussi possible d’obtenir un visa tourisme online : e-visa online payable avec une carte Visa ou une carte Master : www.evisa.gov.kh/

Quels endroits ?
Il est possible d’obtenir un visa à l’arrivée dans les trois aéroports internationaux, Pochentong, Siem Reap et Sihanoukville et aux frontières terrestres suivantes :

A la frontière avec le Vietnam :
1. Bavet international checkpoint: Moc Bai, Vietnam – Svay Rieng, Cambodge
2. Kha Orm Sam Nor international checkpoint (“Chau Doc crossing”): Ving Xuong, Vietnam – Kandal, Cambodge
3. Phnom Den international checkpoint: Tinh Bien, Vietnam – Takeo, Cambodge
4. Trapeang Phlong international checkpoint: Xa Mat, Vietnam – Kampong Cham, Cambodge
5. Ha Tien international checkpoint: Xa Xia, Vietnam – Prek Chak, Cambodge
6. O’Yadaw international checkpoint: Le Tanh, Vietnam- Ratanakiri, Cambodge
7. Trapeang Srer international checkpoint: Binh Phuoc, Vietnam – Kratie, Cambodge
8. Banteay Chakre international checkpoint: Binh Phu, Vietnam – Prey Veng, Cambodge

A la frontière avec la Thaïlande
1. Cham Yeam international checkpoint: Hat Lek, Thaïlande – Koh Kong, Cambodge
2. Poipet international checkpoint: Aranyaprathet, Thaïlande – Banteay Meanchey, Cambodge
3. O’Smach international checkpoint: Chong Jom, Thaïlande – Oddar Meanchey, Cambodge
4. Chong Sa Ngam/Choam international checkpoint: Si Sa Ket, Thaïlande – Oddar Meanchey, Cambodge
5. Prom international checkpoint: Ban Pakard, Chantaburi, Thaïlande – Pailin, Cambodge
6. Ban Laem/Daung international checkpoint: Chantaburi, Thaïlande – Battambang, Cambodge

Attention : les retardataires sont punis : Dix dollars par jour de retard. Si le retard dépasse trente jours, il faut s’adresser à l’Immigration Office, qui peut exiger une sortie du Cambodge. Libre ensuite à ce retardataire, s’il veut revenir, d’obtenir depuis l’étranger un nouveau visa.

En projet : visas multi-pays
Un visa deux royaumes” : un visa commun pour le Cambodge et pour la Thaïlande devrait voir le jour en 2017. C’est d’une grande logique puisque beaucoup de touristes, de visiteurs  passent d’un pays à l’autre, notamment les Européens, les Américains … qui de toute façon font escale à Bangkok en attendant des lignes directes Europe ou Amérique—Cambodge.
 - Visa ACMECS : pour les ressortissants de 35 pays, il sera valable pour les cinq pays Thaïlande, Cambodge, Vietnam, Laos, Myanmar.
 - Il est également prévu un visa ASEAN  qui contribuera à faciliter les relations entre les 10 pays membres.
Par Alain Gascuel


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire