vendredi, juin 16, 2017

Phnom Penh - Gastronomie : Les belles surprises du Maître des Saveurs

Ils étaient plus de cent-vingt convives hier soir dans les salons du Topaz, impatients de découvrir les plats du chef Hervé Rodriguez, venu tout spécialement de Paris, pour faire découvrir ses compositions uniques aux Phnom Penhois. Le Maître des Saveurs n'a pas failli à sa réputation, et le lyrisme du menu était à la hauteur des sept petites œuvres d'art venues égayer les tables des aficionados de la belle cuisine. Et vrai, il n'y eut pas grand chose à dire, et le petit cercle cosmopolite, et parfois critique, de journalistes, japonais, khmers, chinois et français présents, abondait en compliments. Mais la mention spéciale reviendra à ce fameux cabillaud agrémentée d'une préparation méticuleusement dosée de potiron et de fruits de la passion, un plat qui sentait bon l’exotisme, l'océan et les tropiques, et dont les textures et saveurs furent un vrai délice ponctué d'une touche fraîche et fleurie de gel de jasmin. Et, pour poursuivre ce voyage, Hervé nous emmenait plus prés de ses contrées ensoleillées, avec son filet de canard de Challans, tout aussi artistiquement préparé, aux saveurs plus chaudes, avec ce petit souci du détail en permanence, ici cet accompagnement d'olives et de cerises qui se pose comme une conclusion...vrai, chaque plat de Rodriguez est un paragraphe, un livre d'images, une petite aventure. Il a régalé ses convives, et il les a fait rêver, il faut beaucoup de talent pour cela. Assurément l'une des meilleures surprises des Étoiles Michelin du Topaz.

Dos de Cabillaud de la Croix Saint-Gilles sur une partition d’un coulis de potirons aux fruits de la passion,
de fève Tonka et d’un gel de Jasmin
Le Topaz avait fait salle comble pour l'occasion
Filet de canard de Challans à l’unilatéral, pot-pourri de cerises, aubergines et olives noires
Hervé Rodriguez avec la presse



Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire