jeudi, juin 22, 2017

Gouvernement : Hun Sen met en garde les partisans d'une révolution des couleurs...

S’adressant à la cérémonie de commémoration du quarantième anniversaire du processus de renversement du régime de Pol Pot tenue ce matin à Koh Thmâr de la commune de Tunloung, district de Mémut, Samdech Techo Hun Sèn a déclaré, lors de son discours, que les Forces armées royales cambodgiennes (FARC) devaient être prêtes à protéger la paix, la monarchie et la Constitution :''...Quiconque a l’intention de détruire la paix, et provoquer une Révolution des couleurs doit être détruit. Les FARC doivent protéger le Roi, la Constitution et le gouvernement légal », a-t-il souligné, ajoutant : ''...La paix n’est pas facile à établir, alors nous devons la maintenir ensemble...''.

Hun Sèn lors de la commémoration du processus de renversement du régime de Pol Pot
Concernant les déclarations de ''Liste noire'', le Premier ministre a expliqué que, ceux qui souhaitaient s'emparer du pouvoir par la Révolution des couleurs, seront sur cette liste. De son coté, la presse française a repris les propos du premier ministre à travers une agence de l'AFP , citant les déclarations de ce dernier : "...Si vous continuez à insulter, à menacer de tuer, vous feriez mieux de préparer vos cercueils. Je vous mets en garde", a-t-il dit, sans préciser à quelle déclaration de l'opposition il faisait référence..'' (AFP)

Le chef du gouvernement royal a également partagé hier sur sa page officielle de Facebook quelques événements historiques survenus du 20 au 22 juin 1977  lorsque lui-même et quatre de ses compagnons d'armes avaient fui du Cambodge vers le Vietnam avant de revenir avec l'armée vietnamienne pour renverser le régime khmer rouge. 
Avec C. Nika - AKP Phnom Penh, 2017 –

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire