jeudi, mai 25, 2017

Environnement - Sanctuaire de Keo Seima : Espèces présentes mais menacées

Les images toutes récentes des caméras cachées installées dans le sanctuaire de Keo Seima (KSWS), dans les provinces de Kratie et Mondulkiri, confirment la nécessité de maintenir cette zone protégée pour de nombreuses espèces du Cambodge, indique un communiqué de presse de la Wildlife Conservation Society (WCS) publié ce matin.

Éléphant d'Asie
Les images capturées par les caméras montrent l'éléphant d'Asie, le Gaur, le Banteng, le Sambar, le cochon sauvage, le chat léopard, plusieurs espèces de Macaque, le porc-épic d'Asie de l'Est, la Civette, le Chevrotain, et plusieurs espèces d'oiseaux sauvages. En avril l'équipe de recherche et de surveillance de la faune de WCS avait placé des caméras cachées à proximité des trous d'eau naturels et des points de passage de la faune afin d'enregistrer les mouvements des mammifères sauvages et des oiseaux vivant dans ce sanctuaire. Cette étude visait à vérifier la présence de la faune, difficile à observer dans cette zone.

Le Gaur
"...Cette étude confirme de nouveau que des espèces sauvages vivent toujours dans KSWS, ce qui en fait une zone protégée primordiale au Cambodge pour la conservation de la faune...", a déclaré M. Sot Vandoeun, chef de l'équipe de recherche et de surveillance de la faune au sein de la WCS. Le sanctuaire de Keo Seima est d'une importance vitale pour la conservation des primates, les chats sauvages, les éléphants asiatiques, le bétail sauvage et plusieurs espèces d'oiseaux . Cependant, ces espèces sont menacées par le braconnage et la perte d'habitat, et il s'avère nécessaire de prendre des mesures de protection en toute urgence, indique la WCS.

Cochons sauvages
"...Le renforcement de l'application de la loi est essentiel pour assurer la survie de ces espèces dans le sanctuaire de Keo Seima. Nous avons besoin du gouvernement et des communautés locales pour travailler ensemble afin de réduire les menaces qui pèsent sur les forêts et les ressources fauniques du sanctuaire...", a ajouté M.. SotVandoeun : "...Tous les Cambodgiens peuvent également jouer un un rôle clé dans la conservation de la faune en refusant d'acheter et de manger de la viande sauvage...", conclut-il, plutôt optimiste...


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire