mercredi, mai 10, 2017

Cambodge - Forum Economique Mondial : technologie, croissance, jeunesse et réputation...

L'économie du Cambodge sera à la une à partir d'aujourd'hui avec l'ouverture du Forum Economique Mondial sur l'ASEAN, organisé pour la première fois au Cambodge et réunissant des chefs d'état, des représentants consulaires, et de nombreux chefs d'entreprise du pays et de la région à la recherche d'opportunités pour diversifier les industries novatrices du pays. De l'autre côté de la capitale, un coup de peinture a été donné aux bâtiments et les parcs et jardins ont été nettoyés avant l'arrivée de 700 délégués de 40 pays pour le forum qui se tient du 10 au 12 mai, une manifestation axée sur la technologie, la croissance et la jeunesse.

Lors du dernier sommet ASEAN en avril dernier à Manille
A cette occasion, l'avocat américain et président de la Chambre de commerce américaine au Cambodge, Brett Sciaroni, rappelait hier sur les ondes de VOA que l'économie cambodgienne est demeurée la plus forte croissance en Asie du Sud-Est, avec une croissance annuelle du PIB supérieure à sept pour cent d'une année sur l'autre. Les vêtements, le tourisme, la construction et l'agriculture sont des éléments clés de l'économie locale, mais il précise toutefois qu'il préférerait voir un plus grand nombre et une diversification accrue des industries : ''...Nous espérons que nous aurons plus d'industrie légère dans le futur parce que nous devons diversifier l'économie. À l'heure actuelle, nous avons un secteur agricole fort et nous avons un secteur du vêtement solide, mais nous voulons et devons nous diversifier...'', insiste-t-il.

Sciaroni indique que le Cambodge accueillant le Forum Economique Mondial au nom de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est, aiderait considérablement à améliorer l'image du pays et une réputation internationale qui est souvent ternie par des rapports d'ONG sur la corruption, les problèmes des droits de l'homme et aussi des idées reçues qui semblent persister chez ceux qui ne connaissent le Cambodge qu'à travers la presse. "..Les vieilles opinions concernant le Cambodge sont souvent difficiles à changer. Je pense qu'il y a toujours une impression du Cambodge en tant que pays déchiré par la guerre avec le génocide et les Khmers rouges et les mines terrestres, etc...'', déclare-t-il. "...Mais une fois que les gens viennent au Cambodge, les œillères tombent. Ils voient une capitale en plein développement..."

Le Premier ministre Hun Sen
La croissance économique reste un argument fort pour le Parti populaire du Cambodge (CPP) et le Premier ministre Hun Sen, qui seront confronté aux élections municipales du mois prochain et aux élections nationales en juillet de l'année prochaine. Si son style fort est souvent critiqué, Hun Sen a été toutefois crédité pour avoir rétabli la sécurité nationale, qui a permis de soutenir une période de croissance économique sans précédent. L'opinion de Sciaroni est largement partagée par David Totten, le directeur d' Emerging Markets Consulting, entreprise basée à Phnom Penh, et qui déclare que l'organisation du Forum à Phnom Penh reste une excellente idée : "...Le Cambodge n'est pas un pays parfait, mais ne pas être parfait ne signifie pas forcément être mauvais. ..dans de nombreuses industries, dans de nombreux secteurs, vous trouverez des communautés dynamiques et entrepreneuriales qui mettent en place des entreprises prospères et les développent d'une année sur l'autre ...'', indique-t-il. A préciser aussi que l'image du Cambodge s'améliore sensiblement dans le milieu des affaires depuis plusieurs années. Les pays partenaires du royaume ont largement développé des structures de consultation à travers leurs chambres de commerces ou autres types d'associations proches, organisent eux aussi des forums thématiques, devenant ainsi une véritable force d'analyse et de proposition pour le gouvernement ravi d'être considéré et traité comme un pays ''Business friendly''.

Néanmoins, le parti opposant, le National Rescue Party (CNRP) et quelques militants des droits de l'homme sont loin d'être convaincus que Phnom Penh est un lieu idéal pour accueillir le FEM. Phil Robertson, directeur-adjoint de la division Asie de Human Rights Watch, a déclaré : ''...Le Cambodge est l'un des derniers endroits où une réunion majeure comme le FEM devrait être organisée...'', Déclare-t-il en se référant à la situation des droits de l'homme...''. Malgré ces considérations très politiques, Muoy Piseth, porte-parole de la Fédération des intellectuels et des étudiants cambodgiens, pense, lui, que le Cambodge est tout-à-fait prêt à organiser et accueillir l'événement du FEM, et que cela devrait sensiblement améliorer la réputation du pays, et aussi mener à de nouveaux partenariats économiques et à de nouveaux investissements.

Les données démographiques du Cambodge évoluent aussi vite que son économie avec les baby boomers d'après-guerre qui arrivent à maturité. L'âge moyen aujourd'hui est de 23,8 ans et les jeunes Cambodgiens réclament de plus en plus une rémunération élevée et un travail plus qualifié. "...Le Cambodge a besoin d'investissement et de coopération. Le manque de ressources humaines et de modernisation, par rapport à d'autres pays membres de l'ASEAN, reste le grand défi de demain...'', conclut Muoy Piseth.

Parmi les 700 participants attendus figurent bien entendu le Premier ministre du Cambodge, Hun Sen, mais aussi le Premier ministre du Vietnam, Nguyen Xuan Phuc, le Premier ministre du Laos, Thongloun Sisoulith, le président des Philippines, Rodrigo Roa Duterte, le ministre des Transports en Thaïlande, Arkhom Termpittayapaisith, le président de Banque asiatique d'investissement pour les infrastructures, Jin Liqun, le vice-président de la Banque asiatique de développement pour l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud-Est et le Pacifique.

Le président des Philippines, Rodrigo Roa Duterte
Le Forum Economique Mondial a été créé en 1971 en tant qu’organisation à but non lucratif dont le siège est à Genève, en Suisse. Le forum organise des réunions annuelles à Davos, en Suisse, mais organise également des rencontres régionales chaque année en Afrique, en Europe, en Amérique latine et en ASEAN.
Le Forum Economique Mondial ASEAN 2016 a eu lieu à Kuala Lumpur, en Malaisie.
Avec Molyny Pann VOA . Crédit photographique : AKP PP


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire