lundi, avril 10, 2017

Sihanoukville : La région du prochain boom économique au Cambodge

Sihanoukville était connu jusque là pour ses plages de sable fin, ses couchers de soleil et ses eaux rafraîchissantes. L'endroit idéal pour une escapade au parfum tropical, des vacances en famille ou un weekend en plein air. Jusqu'à très récemment, c'était à peu près la seule image à laquelle pensaient Cambodgiens et expatriés à l'évocation du nom Sihanoukville. Mais les temps changent, et la région côtière devient plus qu'une destination estivale. Sihanoukville aujourd'hui se prépare à de nouveaux développements, touristiques bien entendu, mais aussi industriels.

Le port autonome de Sihanoukville
Considérée comme la prochaine ville, après Phnom Penh, à vivre un boom économique dans les prochaines années, Sihanoukville se prépare à de nouveaux développements et projets dans des secteurs économiques clés :  Tourisme, pétrole, gaz, énergie et industrie portuaire.

Tourisme
Il ne fait aucun doute que le tourisme dans le royaume est en pleine croissance. Sihanoukville est très probablement l'une des régions qui va en bénéficier le plus assez rapidement. Environ 1,5 millions de touristes se sont rendus à Sihanoukville en 2016. Et, avec les projets d’agrandissement de l'aéroport de Sihanoukville, plus de compagnies aériennes régionales risquent de proposer des vols directs vers Sihanoukville. Autre atout : un deuxiéme aéroport, prévu non loin de la ville sera également construit par Grand Union Group, qui a reçu tout récemment l'autorisation pour sa construction.

Avec l'ajout de ces nouvelles infrastructures et connexions, le nombre de nouveaux développements hôteliers de luxe augmente progressivement et devrait encore augmenter. Citons parmi eux le Six Senses Krabey Island, qui devrait ouvrir cette année. Une nouvelle route reliant Phnom Penh à Sihanoukville est également en cours de réalisation. Le projet est mis en oeuvre par un entrepreneur chinois, et l’achèvement des travaux est prévu pour 2020. Cela concourra très certainement à une augmentation sensible de touristes locaux vers cette région. .

Mais, en dépit de tous ces indicateurs et facteurs favorables, le ministère du Tourisme est toujours activement à la recherche d'idées et de moyens pour augmenter le flux de visiteurs dans la région. C'est la raison pour laquelle le ministère s'est associé à la Banque asiatique de développement, afin de financer une enquête qui permettra de déterminer plus précisément comment il est possible d’accroître le nombre de visiteurs, sans affecter les aires naturelles, susceptibles de devenir des zones d'éco-tourisme, et sans faire de Sihanoukville une destination 'bondée'' au développement anarchique. Le ministère du Tourisme projette, en réalité, une augmentation du nombre de visiteurs annuels à trois millions d'ici la fin de 2020 : un million de touristes internationaux et deux millions de touristes locaux.

Un autre point positif concernant Sihanoukville est l'intervention du gouvernement  sur la régulation des prix, en particulier dans l'industrie hôtelière et dans les transports. Le processus est en cours, des discussions ont lieu actuellement avec les propriétaires et le personnel des hôtels et autres structures d'hébergements afin de proposer un service de qualité allié à des tarifs raisonnables. Mais alors que coût de l'hébergement touristique s'oriente à la baisse, le gouvernement a ordonné aux opérateurs et propriétaires de bateaux et ferry d'augmenter leurs tarifs de 5$ (de 15 à 20$), pour favoriser la croissance et la pérennité de ces activités saisonnières, explique-t-il.

Voici ce que les investisseurs du programme D'Seaview ont planifié, en misant très tôt sur le développement de la région et en décidant de placer, de façon assez stratégique, leurs condominiums à seulement un kilomètre de Sokha Beach, l'une des plus belles plages de Sihanoukville :

Les résidents peuvent aussi utiliser la croissance touristique pour générer des revenus  supplémentaires en louant leurs unités avec des taux de retour sur investissement assez impressionnant : de 10 à 30%...selon realestate.com.kh
Port
En plus de la nouvelle route reliant Phnom Penh à Sihanoukville, le Port autonome de Sihanoukville aidera également un certain nombre d'entreprises en termes de logistique et d'efficacité du transport maritime. Il a été annoncé en Décembre 2016 que le Port autonome de Sihanoukville, le seul port marin en eau profonde du Cambodge, avait déjà reçu ses premières grues à portique importées du Japon. Le coût d'investissement total de ces nouveaux équipements s'élève à 22 millions de dollars US, et devrait sensiblement contribuer à augmenter la capacité de débit de conteneurs du port maritime. Le président du Port Autonome de Sihanoukville, Lou Kim Chhun, explique: ''...Les nouvelles machines augmenteront la capacité du port de 80%...''.

Le gouvernement a également demandé l'assistance de l'Agence japonaise de coopération internationale pour étudier la possibilité de construire un nouveau port à usages multiples. Une fois approuvé, le gouvernement prévoit de dépenser environ 300 millions de dollars US pour sa construction. Le gouvernement prévoit cela pour aider à rentabiliser les expéditions de fret qui n'auront plus alors à transiter par Singapour et embarquer sur de plus gros navires, avant d'arriver à destination.

Pétrole et gaz
Début 2016, l'un des plus grand conglomérats d'investissement du Cambodge, le Groupe Royal, était en discussion avec deux compagnies pétrolières d'état - Petramina basé en Indonésie et une autre société chinoise anonyme - pour envisager la construction d'un oléoduc reliant Sihanoukville à Phnom Penh. Bien que le projet soit toujours dans les tuyaux, ce type de développement aura pour objectif d'utiliser les capacités en aval du Cambodge. Cela permettrait alors la création d'une  raffinerie de pétrole et d'une usine de production d'électricité.

Mais, la construction de la première usine de raffinerie de pétrole du pays devrait arriver plus tôt, quel que soit l'avenir du projet d'oléoduc...Une usine de raffinage d'un coût de trois milliards de dollars US est en cours de construction, déjà, sur 390 hectares de terrain dans la province de Sihanoukville. Le projet devrait être achevé d'ici fin 2018. Cette réalisation sera le fruit du partenariat entre l'entreprise chinoise Northeast Refining and Chemical Engineering (CNPC) et la société cambodgienne Cambodian Petrochemical Company (CPC).

Il est également prévu que les déchets produits par la raffinerie soient utilisés pour la production de pneus, d'engrais et d'autres produits destinés au secteur industriel. En outre, la Zone Economique Spéciale de Steung Hav s'est vue autorisée à construire un deuxiéme port en eau profonde dans un proche avenir, de quoi réduire efficacement les frais de port pour les industriels à Sihanoukville, et agir comme un nouvel élan au développement.

Pour en savoir plus sur le développement de Sihanoukville : 


Avec notre partenaire Realestate.com.kh


Pays/territoire : Krong Preah Sihanouk, Cambodia
Enregistrer un commentaire