mercredi, avril 12, 2017

Cambodge - Premier ministre : La Chine est notre partenaire privilégié

Le Cambodge a, jusqu’en février 2017, reçu quatre milliards de dollars américains en aides non-remboursables et prêts par la République populaire de Chine pour le développement des infrastructures, de l’agriculture, de la santé, de l’éducation, de la sécurité sociale, et de l'information.

Samdech Techo Hun Sèn et Xi Jinping lors de sa visite au Cambodge en 2016
Samdech Techo Hun Sèn et Xi Jinping lors de sa visite au Cambodge en 2016
C’est ce qu’a fièrement rappelé le Premier ministre lors du lancement de la version khmère du livre “Xi Jinping, la gouvernance de la Chine” au Palais de la Paix, à Phnom Penh, hier. Les échanges bilatéraux entre les deux pays ont augmenté de 26% en moyenne au cours des dix dernières années, atteignant 4,8 milliards de dollars l’an dernier, a précisé Samdech Techo Hun Sèn, ajoutant que les exportations du Cambodge vers la Chine atteignaient aujourd'hui 830 millions de dollars, alors que la valeur des importations se monte à 3,9 milliards de dollars.

De plus, a-t-il poursuivi, la Chine est le premier investisseur au Cambodge avec un montant d’investissement total de 5,1 milliards de dollars jusqu’en 2016, investissements principalement axés dans les secteurs de la fabrication, de la construction, du textile et de l’électricité. Dans le domaine touristique, 830.000 touristes chinois ont visité le Cambodge l’année dernière, soit une augmentation de 20% par rapport à l’année précédente, a précisé Samdech Techo Hun Sèn.

Le chef du gouvernement cambodgien a mis l’accent sur le rôle clé de la Chine dans les activités économiques, commerciales et politiques mondiales, et a rappelé les relations étroites et historiques entre le Cambodge et la Chine depuis environ 2000 ans et leur coopération de partenariat stratégique global depuis 2010. Dans le cadre de l’initiative chinoise “la Ceinture et la Route”, a-t-il souligné, le Cambodge et la Chine continueront à développer leur coopération pour leur développement économique, comme le renforcement de la productivité économique, l’augmentation du commerce bilatéral, la promotion du tourisme et des investissements ainsi que le développement du secteur agricole.
Avec C. Nika AKP Phnom Penh, avril 2017 –



Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire