vendredi, avril 28, 2017

Cambodge - People - TV : Srey Oun, jugée trop sexy, sanctionnée par le ministère de la culture

Srey Oun aka Denny Kwan, 24 ans, vient de recevoir une interdiction d'un an de se produire à la télévision ou dans tout autre média par le ministère de la Culture et des Beaux-Arts. Le motif : la jeune actrice aurait enfreint le code de bonne conduite qu'elle avait promis d'adopter il y a un an alors que le ministère l'avait convoquée déjà, pour les mêmes raisons, des tenues et poses qu'elle affiche sur les réseaux sociaux, jugées provocatrices et trop sexy selon les censeurs. 

Srey Oun aka Denny Kwan. Photographie par Pu Samu
Ce n'est pas la première fois que la Cambodgienne attire l'attention sur les réseaux sociaux. Il y a quelques temps, elle était apparue au mariage de son frère dans une tenue qui avait déclenché les passions, souvent hypocrites, sur ces mêmes réseaux. Bien qu'elle ait déclaré à la presse locale de ne pas se soucier de cette décision quant à son avenir professionnel, elle prétend être à l'abri de tout besoin financier, on peut se demander si cette ultime provocation n'est pas une occasion d'attirer un peu plus l'attention. C'est une hypothèse car d'autres actrices légèrement sur le déclin ont souvent adopté ce type d'attitude quand ce ne sont pas tentatives de suicides ou crises de larmes publiées en direct.

Srey Oun aka Denny Kwan. Photographie par Pu Samu
A force de dévoiler, littéralement, sa (ses) plastique(s) se voit donc privée d'accès à l'écran pendant douze mois pour avoir ignoré les sermons du ministère. Éventuellement, il est à souligner que l'artiste était beaucoup plus jolie et naturellement attirante il y a quelques temps avant qu'elle ne décide de se mettre à la peinture et
de jouer alternativement les flamboyantes rousses et les blondes platine. Ainsi va le show-biz au Cambodge...


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire