dimanche, avril 02, 2017

Cambodge - Agriculture - Gouvernement : Interdiction définitive d'usage du pesticide Tricyclazole

Le ministère de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche a annoncé cette semaine l'interdiction totale d'’importation, d’approvisionnement, de distribution et d’utilisation du pesticide Tricyclazole au Cambodge.  Cette interdiction vise à assurer le bien-être public ainsi qu’à conserver la réputation de qualité du riz cambodgien sur le marché international, indique un communiqué du ministre de l’Agriculture, des Forêts, de la Chasse et de la Pêche, Veng Sakhon.  Elle fait également suite à une requête de l'Union Européenne qui a demandé au Royaume de ne plus utiliser de pesticides à base de cette substance chimique, susceptible de laisser des résidus sur le riz même traité.

Photographie Collection DFAT
Le riz blanchi contenant plus de 0,01 milligramme du produit chimique par kilogramme du grain sera interdit d'importation dans l'Union européenne, précise la directive de l'UE. L'Union reste le plus gros marché du Cambodge pour le riz blanchi. Selon les statistiques du gouvernement, le royaume a exporté 341 066 tonnes de riz blanchi vers l'UE, représentant 63% des exportations totales de ce riz en 2016.

Le Département général de l’Agriculture est depuis, en charge d'effectuer des recherches pour trouver de nouveaux pesticides sans substances chimiques interdites, et de continuer à travailler en conformité avec les normes sanitaires et phytosanitaires.  A noter que l’Union européenne (UE) a récemment annoncé l’interdiction de l’importation de riz contenant plus de 0,01 mg de pesticide Tricyclazole par kilogramme à partir de début juillet 2017. L’année dernière, le Cambodge a exporté 542.144 tonnes de riz décortiqué vers le marché international, dont 341,066 tonnes ou 62,9% ont été achetées par l’UE.
Avec C. Nika - AKP Phnom Penh,  mars 2017


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire