samedi, mars 18, 2017

Textile - Confection : Le ministre du Commerce demande à l’Organisation internationale du Travail de promouvoir l’investissement à forte valeur ajoutée

Pan Sorasak, ministre cambodgien du Commerce, a demandé à l’Organisation internationale du Travail (OIT) de promouvoir l’investissement à forte valeur ajoutée dans le secteur de la confection telles les séries concernant les produits de grandes marques fabriqués dans le royaume. Le ministre a fait cette demande lors d’une rencontre avec Maurizio Bussi, responsable de l’OIT pour la Thaïlande, le Cambodge et le Laos, le 15 mars dernier à Phnom Penh.

Ouvrières du textile à Phnom Penh. Photographie par ILO (CC)
Ouvrières du textile à Phnom Penh. Photographie par ILO (CC)
Pan Sorasak a déclaré apprécier la coopération de l’OIT dans l’application du projet ''Better Factories Cambodia (BFC)'' visant à promouvoir les conditions de travail dans le secteur de la confection. Le ministre du Commerce a également remercié l’OIT pour avoir attiré des investisseurs de Hong Kong désirant investir dans la production d'articles de voyage, après que le Cambodge se soit vu accordé une exonération de taxes pour ce type de produits à destination des marchés américains. Dans sa réponse, M. Bussi a, au nom du groupe de travail OIT-BFC, remercié le ministère du Commerce et le gouvernement royal du Cambodge pour leur coopération et s’est engagé à continuer à soutenir le projet pour améliorer et assurer la durabilité de l’industrie de la confection au Cambodge. Le secteur textile emploie plus d'un demi million de personnes et représente le premier secteur manufacturier du Cambodge. Les plus grandes marques y font fabriquer leurs vêtements : H&M, Adidas, Gap, Target et Mark and Spencer.
Par C. Nika - AKP Phnom Penh, mars 2017 –


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire