jeudi, mars 30, 2017

Siem Reap : Arrestation du faux docteur Howard Spike...

Cambodge Mag avait soulevé l'affaire Howard Pike en 2014 alors que nombre de voix s'étaient élevées à l'époque dans Siem Reap contre les pratiques d'Andrew Howard John Pike, un Australien de 57 ans qui officiait dans la province comme médecin de campagne au travers d'ONG qu'il montait lui-même. Des pétitions avaient circulé sur le web et quelques recherches avaient montré que le prétendu médecin avait déjà été condamné pour escroquerie alors qu'il résidait encore en Australie. Ces recherches avaient montré également que l'arrogant praticien n'avait jamais fait d'études de médecine, ni même d'infirmier ou d'une quelconque filière de santé...ci-dessous, la une de Cambodge Mag en 2014 sur l'affaire Pike.

La une de Cambodge Mag en 2014 sur l'affaire Pike
Se faisant volontiers prendre en photo armé d'une seringue lors de ses tournées provinciales à l'époque, Howard Pike avait lancé plusieurs crowdfunding en ligne et réussi également à soutirer plusieurs milliers de dollars ici et là, pour le bénéfice de ses ''ONG''. Lorsque nous nous sommes intéressés à ce fait-divers, Howard Pike promettait alors de sérieuses représailles à tous ceux, y compris Cambodge Mag, qui publieraient des informations le concernant. Et il avait mis ses menaces en route et, nous avions du avec plusieurs autres, faire machine arrière et effacer nos publications pour éviter des ennuis avec un sociopathe. Ensuite, l'homme avait tenté de se faire interviewer, prétextant qu'il était victime d'une machination, que le Pike condamné en Australie était un homonyme... Il avait ensuite inondé nos messageries d'envois indigestes d’enregistrements de conversations durant lesquelles il tentait de montrer qu'il était un gentil victime de méchants...Aujourd'hui, la presse locale rapporte l'arrestation du sieur Pike, suite à la plainte de son propriétaire. Le dit-propriétaire, M.Borin avait déjà tenté de se faire entendre déjà en 2015 et se plaignait du manque d'action des autorités. Pike devrait plus de 8000 dollars à son propriétaire, aurait fabriqué des faux documents l'attestant comme propriétaire, et aurait également commis quelques autres indélicatesses à hauteur de quelques dizaines de milliers de dollars dans la région. Il est aujourd'hui sous les verrous, à la prison provinciale de Siem Reap.


Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire