lundi, mars 20, 2017

Samdech Hun Sèn défend les PMA pour leur accession à l'Organisation Mondiale du Commerce

Le Premier Ministre Samdech Techo Hun Sèn a appelé à plus de compréhension de la part des pays membres de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour accepter les pays les moins avancés (PMA) qui ont demandé leur accession à l’OMC. Le Premier ministre cambodgien a fait cet appel au cours de la cérémonie d’ouverture de la cinquième Table ronde sur l’accession des pays les moins avancés à l’OMC sous le thème : “Meilleures pratiques pour l’accession des PMA”, tenue ce matin à l’Hôtel Sokha dans la province de Siem Reap.

Samdech Hun Sèn défend les PMA pour leur accession à l'Organisation Mondiale du Commerce
Samdech Hun Sèn défend les PMA pour leur accession à l'Organisation Mondiale du Commerce
Samdech Techo Hun Sèn a exhorté l’OMC à accepter la candidature du Timor-Leste affirmant que la situation actuelle du Timor Leste est bien meilleure que celle du Cambodge lors de son adhésion à l’OMC en octobre 2004. Profitant de cette occasion, Samdech Techo Hun Sèn a demandé à l’OMC d'analyser les flux commerciaux entre les pays riches et les pays pauvres, affirmant que les pays riches ont apparemment toujours de bonnes raisons pour restreindre les marchandises en provenance des pays du Sud : ''...Tous les pays du monde doivent avancer ensemble, les pays pauvres ne peuvent pas rester pauvres...”, a souligné le Premier ministre qui a également déclaré qu'il était déterminé à travailler avec les pays en voie développement qui sont membres de l’OMC pour renforcer les négociations à l'avantage des PMA, en particulier pour pousser la mise en œuvre des déclarations et décisions des Conférences ministérielles de l’OMC à Bali et à Nairobi. 

Le Cambodge est devenu un PMA membre de l’OMC le 13 octobre 2004. Le mois dernier, le royaume a été officiellement nommé Coordonnateur du groupe des PMA, composé de 36 membres et 8 observateurs, pour un mandat d’un an, entre mi-février 2017 et mi-février 2018. A rappeler également que les quatre premières Tables rondes ont eu lieu à Beijing, en Chine, en mai 2012 ; à Luang Prabang, au Laos, en octobre 2013 ; à Dushanbe, au Tadjikistan en juin 2015 ; et à Nairobi, au Kenya, en décembre 2015.

Cinquième Table ronde  sur l’accession de la Chine à l’OMC
Cinquième Table ronde  sur l’accession de la Chine à l’OMC
Source : C. Nika - AKP


Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire