mardi, mars 28, 2017

Plume Aux Lecteurs - Sébastien Gertgen : Le Cambodge et son vent de liberté

Cambodge Mag donne la plume à ses lecteurs sur le thème ''aimer le Cambodge'', le but étant de recueillir les impressions de ceux qui visitent régulièrement le Cambodge, qui y sont nés ou qui se sont installés durablement. Pour participer, il suffit de nous envoyer vos réponses (format Word ou message privé sur Facebook) à la liste des questions, détaillée en fin de page et d'y joindre une photographie de vous. Aujourd'hui, rencontre avec Sébastien Gertgen...

Vivez-vous au Cambodge, depuis quand ? 
Je suis arrivé au Cambodge, pour m’installer, en Septembre 2013. J’étais venu a plusieurs reprises auparavant, je savais que l'adaptation n’allait pas être un problème.

Comment êtes-vous arrivé au Cambodge ?
Ma famille a une attache particulière avec le Cambodge, mon frère s'est  installé ici en 2007. Les opportunités business et la facilité pour la famille de venir nous voir, tout en ayant de la famille sur place, ont fait que le Cambodge me paraissait évident.

Sébastien Gerten
Sébastien Gertgen
Quelle est votre activité professionnelle ?
J’ai créé une marque d’espadrilles, Amboh espadrille, Il y a un an et demi. Amboh possède son propre atelier qui a pour but de se développer tout en conservant et en appuyant un objet social et éthique. Le but est de mettre en avant le fait que, aujourd’hui, on peut créer un produit, une marque, de façon éthique, en prenant en compte les personnes qui rendent ce projet réalisable, comme les couturière, tout en se développant de façon ''organique''.

Les espadrilles Amboh
Les espadrilles Amboh
J’ai aussi créé, très récemment, une autre marque, loy Wallet, des portefeuilles en Tyvek paper; le Tyvek est fait, en grande partie, à partir de produits recyclés et est donc, à l'évidence, complément recyclable. Les design, d’inspiration khmère, sont réalisés par des artistes locaux et internationaux vivant au Cambodge. L’environnement artistique contemporain au Cambodge est encore un petit monde, aujourd'hui en plein boom. Plus il y aura de lieux et de surface dédiés aux artistes, plus l’art cambodgien s’exprimera.

Loy Wallet, des portefeuilles en ''Tyvek paper''
Loy Wallet, des portefeuilles en ''Tyvek paper''
Pour quelles raisons aimez-vous le Cambodge ?
Sa diversité, ça vitesse de développement, son peuple souriant, sa géolocalisation, et surtout pour son vent de liberté qui m’envahit tous les jours

Quels sont vos loisir ? 
Mes loisirs : tout d’abord mon métier, les voyages, les sorties, les rencontres. 

Que souhaitez-vous pour l’avenir du pays ?
Le Cambodge peut réagir et éviter les erreurs que les autres pays on fait auparavant. Il faut tout d’abord absolument stopper le fossé qui se creuse entre les plus riches et les plus pauvres, il faut aussi, immédiatement, stopper le pillage des ressources naturelles telles que le bois et le sable, et arrêter de vendre le territoire aux plus offrants

Une anecdote à raconter ?
Deux à vrais dire, d'abord mon neveu et ma nièce de trois et quatre ans qui parlent presque couramment trois langues. C'est fantastique !!

Celle qui fait réfléchir, il y a deux jours j’étais sur mon scooter en direction du supermarché, je croise un bus et je vois le chauffeur au téléphone, conduisant rapidement à une main en plein centre ville. Je me dis alors « c’est pas possible, tant de vies en danger, quel carnage s il percute une voiture... », et en même temps j’avais mon casque à mes pieds et non pas sur ma tête…. C’est ce vent de liberté dont je parlais, qui nous fait nous sentir vivant… mais parfois au risque de le regretter...

Vous souhaitez participer  à La Plume aux Lecteurs?

Envoyez vos réponses avec une ou plusieurs photos
Questions (cinq à dix lignes par réponse) :

Vivez-vous au Cambodge, depuis quand ? (Si vous ne vivez pas au Cambodge, y venez-vous souvent ?)
Comment êtes-vous arrivé(e) au Cambodge ?
Quelle est votre activité professionnelle?
Pour quelles raisons aimez-vous le Cambodge ?
Quels sont vos loisirs ?
Que souhaitez-vous pour l’avenir du pays (sujet apolitique) ?
Une anecdote à raconter ?



Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire