jeudi, mars 02, 2017

Cuisine - Pour le plaisir : Amok aux fruits de mer (អមុកគ្រឿងសមុទ្រ)

Nous sommes allés un jour nous régaler pour le déjeuner au restaurant Khmer Surin, à Phnom Penh. Comme son nom l’indique, ce restaurant sert essentiellement des plats de la cuisine des Khmers de Thaïlande (appelés Khmers Surin, du nom de la province du nord-est de la Thaïlande dans laquelle vivent de nombreux Khmers de nationalité thaïe). Entre autres plats excellents, nous avons choisi aujourd’hui un amok aux fruits de mer.

Amok aux fruits de mer (អមុកគ្រឿងសមុទ្រ)
Amok aux fruits de mer (អមុកគ្រឿងសមុទ្រ)
L’amok est un plat typiquement khmer, pour lequel on prépare au mortier et au pilon un condiment aux ingrédients multiples dont le goût et l’aspect font penser au curry, si bien que l’amok est parfois qualifié de curry cambodgien. La sauce, assez liquide dans la version cambodgienne de l’amok, moins dans celle du Khmer Surin, est obtenue par réduction du condiment dans du lait de coco. Elle est épaisse, et d’une consistance soyeuse. Le plat est assez relevé.

Pour rappeler la présence de lait de coco dans la recette, les plats d’amok sont souvent présentés dans une noix de coco, ou, comme au Romdeng, enveloppés dans une feuille de bananier. Au Khmer Surin, cependant, l’amok est présenté dans une assiette comportant un certain nombre de creux, et qui ressemble un peu à une version surdimensionnée de nos assiettes à escargots. L’amok se prépare généralement avec du poisson ou des fruits de mer, même si certains restaurants phnom-penhois, à la demande sans doute de leur clientèle occidentale, proposent de l’amok au porc ou au poulet. Qu’il soit cambodgien ou de Surin, l’amok fait partie des plats incontournables pour le visiteur gourmand qui vient au Cambodge !
Par et avec l'aimable autorisation de Pascalkh - Sinogastronomie


Pays/territoire : Phnom Penh, Cambodia
Enregistrer un commentaire