lundi, mars 13, 2017

Cambodge : Quand les investisseurs du Moyen-Orient se rapprochent du royaume

Si le royaume du Cambodge a été largement négligé par le Moyen-Orient jusqu'à présent, il y a aujourd'hui les prémices d'un changement avec les grandes compagnies aériennes du Golfe qui ouvrent la voie. Les plans visant à stimuler le nombre de touristes au Cambodge ont suscité l'intérêt de la compagnie Emirates Airline, basée à Dubaï, qui a annoncé le mois dernier qu'elle allait commencer des vols quotidiens entre Dubaï et Phnom Penh à partir du premier juillet. elle rejoindra Qatar Airways, qui assure des liaisons sur la capitale Phnom Penh depuis 2013.

Le Koweït a tendance à être le plus actif des pays du Golfe dans l'aide au royaume
Le Koweït a tendance à être le plus actif des pays du Golfe dans l'aide au royaume
Le gouvernement cambodgien s'est fixé comme objectif d'attirer huit millions de touristes en 2020, contre cinq millions l'an dernier. Mais alors que le Cambodge pourrait avoir beaucoup à gagner de nouvelles liaisons aériennes avec le Golfe, le Moyen-Orient lui-même est peu susceptible de fournir un grand nombre de touristes. Les visiteurs du Moyen-Orient dépensent généralement plus que la plupart des autres touristes au Cambodge, mais leur nombre reste faible, avec seulement 17 537 visiteurs en 2016, selon le ministère du Tourisme. Le plus grand marché source est Israël, suivi par la Jordanie; Les pays du Golfe ne représentent chacun que quelques centaines de touristes par an.

Jusqu'à présent, la participation des pays du Golfe au Cambodge a souvent porté sur l'aide, bien qu'il y ait eu quelques ententes commerciales. Dans ces deux domaines, le Koweït a tendance à être le plus actif. La Kuwait Zakat House a financé au Cambodge une école de 400 000 $ pour un centre études contemporaines sur la charia, les travaux ont débuté en mars 2013. Plus récemment, au début de l'année 2016, l'hôpital Cambodia-Kuwait Friendship a ouvert ses portes dans la province de Kandal. Le coût du projet a été estimé à un peu moins de un million de dollars US en mars 2013.

Le gouvernement du Koweït a également financé la construction de l'Institut islamique pour les filles du Koweït, dont la construction a commencé en avril 2016. Le Fonds Koweïtien pour le développement économique arabe (KFAED) a également participé au financement d'études de faisabilité d'un projet d'irrigation dans le bassin de la rivière Stung Sen. En ce qui concerne l'engagement commercial, le Koweït a signé en 2008 une série d'accords couvrant la coopération économique et technique, le commerce et l'investissement avec son homologue cambodgien. En 2011, Pima International, entreprise du Koweït, a créé un joint-venture avec la firme indienne D & D Pattnaik pour investir dans l'exploration de l'or et du fer au Cambodge. Les deux sociétés devraient investir de 10 à 25 millions de dollars pour l'exploration minière dans les provinces de Kampong Chhnang, de Kratie et du Mondulkiri.


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire