dimanche, mars 26, 2017

Cambodge : l'Unicef condamne la vente de lait maternel pour l'export

La commercialisation du lait maternel "devrait être interdite", a estimé mercredi l'Unicef Cambodge, qui condamne l'initiative d'un groupe américain qui planifiait d'acheter du lait auprès de Cambodgiennes pauvres pour l'exporter vers les États-Unis. Après quelques semaines de fonctionnement de l'entreprise, le Cambodge a temporairement suspendu ce commerce, présenté comme une première. Ambrosia, une société de l'Utah, a déjà expédié du lait maternel pour les mères américaines (et peut-être certains athlètes). Les autorités cambodgiennes déclarent que l'entreprise mormone met en danger la santé des bébés.

"...Le lait maternel peut être considéré comme un tissu humain, comme le sang notamment et sa commercialisation devrait être interdite...La malnutrition reste une menace pour le bien-être des enfants au Cambodge, et l'allaitement maternel est l'un des facteurs clés qui contribuent à la bonne santé et la bonne nutrition de l'enfant...", a déclaré à l'AFP Iman Morooka, porte-parole au Cambodge de l'agence de l'Onu.

L'Unicef condamne la vente de lait maternel pour l'export proposée par l'entreprise Ambrosia
L'Unicef condamne la vente de lait maternel pour l'export proposée par l'entreprise Ambrosia
l'Unicef rappelle que "la malnutrition demeure une menace pour le bien-être des enfants au Cambodge et l'allaitement maternel approprié est l'un des facteurs clés contribuant à la bonne santé des nourrissons". Sur son site internet, l'entreprise Ambrosia Labs, basée en Utah, précisait que le lait collecté au Cambodge était ensuite congelé avant d'être expédié aux États-Unis pour être vendu 20 dollars les 147 ml. D'après l'Unicef, le Cambodge a le taux de mortalité le plus élevé de la région chez les nourrissons avec 97 décès pour 1.000 naissances. La plupart des enfants cambodgiens souffrent de malnutrition: 45% des enfants montrent des signes de retard de croissance modéré ou sévère.
Avec AFP


Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire