mardi, février 07, 2017

Trafic : Les abuseurs de Cambodgiennes au Japon inculpés

Susumu Fukui, propriétaire du restaurant japonais Guinness, âgé de 52 ans, son épouse cambodgienne Lim Leakhena, âgée de 28 ans, et Seng Chandy, 30 ans, ont tous été inculpés de ''recrutement illégal aux fins d'exploitation''  par le tribunal municipal de Phnom Penh Ils ont été arrêtés samedi dernier.

Les trois suspects. Photographie fournie
Selon le rapport de police, M. Fukui et sa femme ont recruté en août dernier dix jeunes cambodgiennes pour travailler au Japon, leur promettant des salaires mensuels allant de 3 500 $ à 5 000 $ et leur prêtant à l'avance 500 $ chacune. Le 8 novembre 2016, les recrues sont arrivées au Japon où elles ont été mises au travail au restaurant Ikaho de la préfecture de Gunma, et contraintes de se prostituer pour les clients du restaurant.

Le 3 décembre 2016, sept d'entre eux ont sollicité l'aide de l'ambassade cambodgienne au Japon, qui a coopéré avec les autorités japonaises pour que les dix personnes soient secourues et rapatriées au Cambodge. Une plainte a ensuite été déposée contre M. Fukui et ses complices par le Département de la traite et de la protection des mineurs de la police municipale de Phnom Penh. D'aprés la loi cambodgienne, les suspects peuvent être condamnés à 15 ans de prison.

Pays/territoire : Cambodia
Enregistrer un commentaire