lundi, février 20, 2017

Siem Reap - Crime : Sebastian Reuyl, pédophile condamné après dix ans d'abus

Le pédophile néerlandais, Sebastian Reuyl, 44 ans, a finalement été condamné à une peine de cinq ans d'emprisonnement pour avoir abusé sexuellement d'enfants cambodgiens pendant dix ans...La condamnation a mis fin à des années d'impunité pour l'agresseur, qui a déjà dirigé un orphelinat dans le pays. Reuyl, qui a été condamné mardi, a été à plusieurs reprises interrogé par la police cambodgienne mais, pendant des années l'homme a échappé aux poursuites et condamnations, selon APLE, l'ONG basée au Cambodge et qui a aidé à son arrestation.

Sebastian Reuyl. Photographie APLE
Sebastian Reuyl avait déjà été reconnu coupable d'abus aux Pays-Bas en 2004, quand il avait violé un garçon de 12 ans alors qu'il travaillait comme instructeur de voile. Il avait été condamné alors à une peine d'un an de prison ferme, assortie d'une interdiction de travailler avec des enfants. Il s'était ensuite enfui au Cambodge, où il avait trouvé un emploi de directeur d'orphelinat à Siem Reap en 2009...  APLE a déclaré qu'il avait été arrêté par la police cambodgienne pour avoir abusé de cinq enfants, mais a été libéré en attendant le procès, lui permettant ainsi de se reconnecter avec ses victimes, dont certaines ont par la suite retiré leurs plaintes devant les tribunaux. Les juges avaient finalement rejeté l'affaire en invoquant un manque de preuve.

Il a été de nouveau inculpé en 2013, mais libéré après qu'un juge ait renoncé aux poursuites. Reuyl a été arrêté pour une troisième et dernière fois en 2016 et condamné pour "actes indécents contre un mineur" et possession de pornographie enfantine. ''...C'est l'un des nombreux cas où les délinquants ne cesseront d'abuser avant d'être pris...'', a déclaré le directeur du programme APLE, Vando Khoem. Dans un communiqué, l'ONG a dénoncé ''...l'absence de mécanismes efficaces...'' pour empêcher les enfants d'être victimes de prédateurs notoires.

Pays/territoire : Krong Siem Reap, Cambodia
Enregistrer un commentaire